Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Confinement - Coronavirus : infos pratiques et astuces du quotidien

Les Sables-d'Olonne : l'accès au front de mer à nouveau autorisé dès lundi sous certaines conditions

-
Par , France Bleu Loire Océan, France Bleu

Fermés depuis plus d'un mois et demi, les sentiers littoraux et le Remblai vont rouvrir au public, dès lundi, annonce le maire des Sables-d'Olonne, Yannick Moreau, qui présentait ce mardi le plan de déconfinement de la commune. L'accès à ces lieux sera toutefois réglementé et limité.

Du 1er juillet au 2 septembre, le remblai des Sables-d'Olonne sera interdit à la circulation de 18h à 0h30.
Du 1er juillet au 2 septembre, le remblai des Sables-d'Olonne sera interdit à la circulation de 18h à 0h30. © Radio France - Emmanuel Sérazin

Les Sables-d'Olonne, en Vendée, se préparent au déconfinement progressif des Français. Dès lundi, les espaces publics et les services publics vont à nouveau accueillir les Sablais, déclare ce mardi après-midi le maire de la commune, Yannick Moreau. Ce dernier, candidat à sa succession, annonce également la réouverture des sentiers littoraux et du Remblai. En revanche, l'accès à la plage restera interdit au moins jusqu'au 1er juin

Le Remblai réservé aux piétons de 11 heures à 00h30

Après un mois et demi de fermeture, les sentiers littoraux et le Remblai seront à nouveau accessibles, à compter de lundi, sous certaines conditions. "Nous allons mettre en place un sens de circulation piéton à sens unique du nord au sud de la commune, c'est à dire d'Olonne en allant vers le château, détaille Yannick Moreau. En ce qui concerne le Remblai, il y aura deux temps particuliers, "un temps classique" jusqu'à 11 heures et ensuite de 11 heures jusqu'à minuit et demi, une zone de piétonnisation sur un secteur principal du Remblai entre la place du Palais de Justice et la rue Guynemer. Sur cet espace, il n'y aura plus de voiture ni de vélo, de manière à offrir les distances suffisantes pour éviter tout risque de diffusion du virus". 

"Nous, on promeut le concept de plages actives de manière a éviter, par la bronzette et par les stations fixes, des regroupements et donc des risques de contamination. - Yannick Moreau, maire des Sables-d'Olonne. 

Le premier édile des Sables-d'Olonne envisage également prendre dans les prochains jours un arrêté municipal de manière à rendre obligatoire le port du masque sur le Remblai les weekends et les jours fériés qui sont les périodes où les affluences sur ces sites sont les plus importantes. Et ce n'est pas le seul endroit où cette protection sera obligatoire. Dans les bus et le passeur, les usagers devront également en avoir un sous peine de se voir refuser l'accès à ces transports. 

La plage restera fermée au moins jusqu'au 1er juin

"Nous souhaitons faire les choses progressivement", confie Yannick Moreau, maire des Sables d'Olonne. Si les plages resteront fermées au moins jusqu'au 1er juin, comme annoncé par le gouvernement, l'élu souhaite néanmoins une réouverture des sites dans des délais raisonnables. Et pour cela, il a un plan. "Nous, on promeut le concept de plages actives de manière a éviter, par la bronzette et par les stations fixes, des regroupements et donc des risques de contamination, explique-t-il. On pense que si les gens sont actifs sur la plage on peut plus facilement respecter les distances de sécurité."

Pour l'heure, ce n'est encore qu'un projet. Pour le voir aboutir, la commune des Sables-d'Olonne devra obtenir l'aval de la préfecture de la Vendée. "On a encore quelques semaines devant nous pour convaincre l'état de la possibilité dans un département vert comme celui de la Vendée, sur des espaces aussi vastes que sont les plages des Sables-d'Olonne, qu'il est tout à fait possible de profiter des plages en toute sécurité", conclut Yannick Moreau. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess