Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

A Saint-Aignan-le-Jaillard, l'eau polluée par le PVC des canalisations !

dimanche 26 mars 2017 à 19:03 Par Etienne Escuer, France Bleu Orléans

Du CVM, chlorure de vinyle monomère, a été retrouvé en quantité importante dans certaines canalisations de Saint-Aignan-le-Jaillard. Cette molécule peut potentiellement provoquer des cancers du foie. La mairie va donc lancer des travaux d'ici la fin de l'année.

L'eau du robinet est polluée au CVM à Saint-Aignan-le-Jaillard. Photo d'illustration.
L'eau du robinet est polluée au CVM à Saint-Aignan-le-Jaillard. Photo d'illustration. © Maxppp - PHOTOPQR/LE PROGRES

Saint-Aignan-le-Jaillard, France

A Saint-Aignan-le-Jaillard, la mairie a été alertée à l'été 2014 par l'Agence Régionale de Santé : du chlorure de vinyle monomère, plus communément appelé CVM, a été retrouvé en quantité importante dans l'eau de la commune. Cette molécule, si elle est consommée en grande quantité pendant des années, participe au développement de cancers du foie.

Un diagnostic complet a donc été réalisé dans le village l'année dernière. Le maire Jean-Pierre Auger va désormais engager des travaux, mais le chantier s'annonce gigantesque et devrait s'étaler sur plusieurs années. A première vue, pourtant, chez Michel, l'eau du robinet n'avait rien de suspect.

L'eau est claire, limpide." - Michel, habitant de Saint-Aignan-le-Jaillard

Mais voilà, cette eau est polluée au CVM, le chlorure de vinyle monomère. Le maire Jean-Pierre Auger a demandé des analyses, et le coupable a vite été désigné : il s'agit des canalisations, construites en PVC avant les années 1980. En tout, 25 kilomètres de tuyaux sont potentiellement concernées par ce problème. Le bourg n'est pas touché, la pollution ne concerne que l'extrémité des canalisations, c'est à dire essentiellement les lieux-dits à l'écart du centre-ville. La commune n'a toutefois qu'une seule solution : tout remplacer. Impossible pour l'instant, estime Jean-Pierre Auger.

25 kilomètres de canalisations sont potentiellement concernées. - Radio France
25 kilomètres de canalisations sont potentiellement concernées. © Radio France - Etienne Escuer

Si on devait remplacer tout de suite la totalité des canalisations potentiellement impactées, le coût serait de 822.000€ HT" - Jean-Pierre Auger, maire de Saint-Aignan-le-Jaillard

Une somme gigantesque pour la commune, dont le budget annuel est de 400.000€. Les travaux vont donc s'étaler sur plusieurs années. Ils devraient commencer à l'automne puisque la mairie va lancer un appel d'offres cette semaine. Saint-Aignan-le-Jaillard peut compter sur le soutien de l'Agence de l'eau, qui subvention 40% des travaux, et de la communauté de commune, qui participe à hauteur de 100.000€ par an.

En attendant, chez Michel comme chez une centaine d'habitants de Saint-Aignan-le-Jaillard, on s'organise : en faisant bouillir l'eau ou en achetant des bouteilles d'eau minérale. Une réunion publique est prévue ce lundi 27 mars dans le village. Ce sera à la salle polyvalente à 18h30.