Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Aubin-Épinay non reconnu en état de catastrophe naturelle

dimanche 4 mars 2018 à 19:29 Par Marion Aquilina, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

En Seine-Maritime, certains habitants de Saint-Aubin-Épinay ont été inondés lors de la crue de janvier mais la commune n'a pas encore réussi à obtenir l'état de catastrophe naturelle. Une nouvelle commission doit avoir lieu le 6 mars 2018, le village garde espoir.

Lors de la crue de janvier 2018, une cinquantaine d'habitations ont été inondées pourtant la commune de Saint-Aubin-Épinay réclame l'état de catastrophe naturelle
Lors de la crue de janvier 2018, une cinquantaine d'habitations ont été inondées pourtant la commune de Saint-Aubin-Épinay réclame l'état de catastrophe naturelle © Radio France - Marion Aquilina

Normandie, France

La mairie de Saint-Aubin-Épinay croise les doigts pour obtenir la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle. Le mardi 6 mars 2018, une nouvelle commission doit se réunir pour reconnaître de nouvelles communes en état de catastrophe naturelle, dont Saint-Aubin-Épinay. 

La commune n'a pas pu l'obtenir lors de la première fournée parce qu'il y aurait eu des ruissellements et non un débordement à l'origine des inondations. Après la crue de la Seine en Janvier, le village s'était retrouvé sous l'eau, avec parfois un mètre d'eau dans les rues, plus de 30 cm dans les maisons. Le village d'à côté, Saint-Léger-du-Bourg-Denis a été reconnu en état de catastrophe naturelle.

Jacques fait encore tourner les assécheurs chez lui pour se débarrasser de l'humidité dans les murs de sa maison à Saint-Aubin-Épinay - Radio France
Jacques fait encore tourner les assécheurs chez lui pour se débarrasser de l'humidité dans les murs de sa maison à Saint-Aubin-Épinay © Radio France - Marion Aquilina

Benoît Anquetin est le maire de Saint-Aubin-Épinay. Il est très déçu, il explique que l'état de catastrophe naturelle a directement des conséquences sur les indemnisations des sinistrés : " Certains seront plus ou moins indemnisés. _Par exemple, un assureur a dit à un habitant 'Je ne démonte pas votre cuisine ça va coûter trop cher'. En revanche, si ça passe en catastrophe naturelle, il démonte tout et il refait tout_."

Le maire de Saint-Aubin-Épinay, Benoît Anquetin