Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Avold : vent de fronde des associations contre la perte d'une subvention

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Membres et bénévoles des associations et clubs sportifs de Saint-Avold sont appelés à manifester dimanche matin devant la mairie pour dénoncer la suppression cette année d'une subvention de fonctionnement.

Un appel à manifester est lancé pour le dimanche 27 juin, à 11h devant la mairie de Saint-Avold
Un appel à manifester est lancé pour le dimanche 27 juin, à 11h devant la mairie de Saint-Avold © Maxppp - Michel Clementz

C'est peu dire que c'est un coup de massue. La mairie de Saint-Avold a adressé un courrier, daté du 15 juin, à ses clubs sportifs et associations pour les informer qu'il n'y aurait pas de subvention de fonctionnement en 2021. La municipalité se justifie par une "année blanche", des "perturbations" et des "annulations", liés à la crise du Covid-19. 

Pas une "année blanche"

Beaucoup de dirigeants ont bien failli s'étrangler à la lecture de la lettre. Pour Pietro Pili, dit "Pierrot", fondateur du Boxing Club, cette subvention représente 2.000 euros, sur un budget total de 12.000, "c'est énorme, énorme!" Au club de rugby, c'est entre 3000 et 4000 euros de moins. Et le terme "année blanche" ne passe pas pour Daniel Letscher ancien président et membre du Rugby Club Naborien qui a lancé l'appel à manifester, (initialement ce mercredi mais finalement dimanche matin à 11h).

"Il est évident que nous avons eu des frais, les gens se sont entrainés, il y a même eu une partie de la saison qui s'est disputée jusqu'au deuxième confinement." La décision est d'autant plus incompréhensible que les structures n'ont pas pu organiser les événements et manifestations qui leur permettent habituellement de vivre. "Pas de manifestations, pas de buvettes, pas de sponsors, pas de recettes" résume Pietro Pili. Et les charges doivent aussi être payées : assurances, loyers, eau, électricité... 

Dynamisme et lien social

Au delà de l'aspect financier, les responsables y voient aussi un coup porté à ceux qui dynamisent la ville et créent du lien social, "d'autant plus en cette période" insiste Daniel Letscher. "Si ça continue comme ça on met la clé sous le paillasson" prévient Yvan Hoerner, président du Carnaval Club qui perd 2.000 euros, lui aussi totalement à l'arrêt depuis le début de la crise, "c'est la seule chose qui nous laisse la tête hors de l'eau. On a besoin des bénévoles, des manifestations. Si vous faites disparaitre tout ça, qu'est ce qu'ils vont avoir les gens ?"

C'est aussi un manque de reconnaissance pointe Pietro Pili : "moi je me bats pour que le nom de Saint-Avold soit toujours hissé au plus haut, on représente la ville, on la met en avant. C'est une fierté, mais apparemment, ils ne veulent plus de fierté." 

Si ça continue comme ça on met la clé sous le paillasson

Enfin, la méthode interroge : sans prévenir et sans explication assure chaque personne interrogée. "Depuis que j'ai reçu le courrier, j'essaye de joindre la mairie, mais personne ne répond... On nous laisse devant la porte, sans aucune explication" déplore Yvan Hoerner. 

A France Bleu Lorraine non plus, la mairie de Saint-Avold n'a pas souhaité expliquer les raisons de cette décision. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess