Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Brieuc : les photos vandalisées seront recollées ce dimanche

dimanche 1 novembre 2015 à 6:00 Par Johan Moison, France Bleu Armorique

Les habitants du quartier de Robien à Saint-Brieuc sont invités à se rassembler ce dimanche matin pour recoller des grandes photos qui ont été arrachées ou dégradées. Ces photos présentant notamment des personnes à la peau noire avaient été affichées dans le cadre du off de Photoreporter.

Sur ce mur, seule la photo d'une femme noire a été arrachée
Sur ce mur, seule la photo d'une femme noire a été arrachée - Swan

Saint-Brieuc, France

Il y a une dizaine de jours, des clichés du photographe Toma Swan exposés pour le off de Photoreporter dans le quartier de Robien à Saint-Brieuc, ont été arrachés. « Des dégradations ciblées, toujours des personnages à la peau noire. Ça n’a aucune gravité pour mon travail mais quand une communauté est visée, c’est assez embêtant », regrette Toma Swan.

Le photographe, habitant du quartier, a posté un "coup de gueule" sur les réseaux sociaux. Son plaidoyer contre le racisme ordinaire a été partagé des centaines de fois par les internautes.

Le président de l’agglomération  a apporté son soutien à Toma Swan et aux bénévoles du off de Photoreporter. « Respectons la liberté d’expression mais aussi et surtout la liberté de s’informer », écrit Bruno Joncour qui s'engage à prendre en charge la réimpression des photos arrachées. Et ce dimanche  à partir de 10h et demi, les habitants du quartier sont invités à se rassembler pour recoller les affiches. C'est "Robien recolle les morceaux"!

Des actes à caractère raciste à Saint-Brieuc, le reportage de Johan Moison