Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Cyr-sur-Loire : un apprenti boulanger part en Russie disputer la coupe du monde des métiers

-
Par , France Bleu Touraine, France Bleu

Il va représenter la France en tant que meilleur apprenti boulanger aux Wordskills 2019 le plus grand concours des métiers au monde. Le Tourangeau Antoine Heurteux s'envole aujourd'hui pour Kazan en Russie avec l'équipe de France et les 43 autres jeunes champions tricolores dans leur discipline.

Antoine Heurteux et Frédéric Flu dans leur fournil à la boulangerie "les gourmets" dans la galerie marchande de Saint-Cyr-sur-Loire
Antoine Heurteux et Frédéric Flu dans leur fournil à la boulangerie "les gourmets" dans la galerie marchande de Saint-Cyr-sur-Loire © Radio France - Jean Lebret

Antoine Heurteux, 21 ans, originaire de Chanceaux-sur-Choisille est un jeune homme motivé par la compétition. Élu meilleur jeune boulanger d'Indre-et-Loire en 2014 et 2015, meilleur apprenti de France en 2017, médaille d’or aux finales nationales des Olympiades des métiers, Antoine Heurteux est un ambitieux, selon lui la boulangerie n'a pas la place qu'elle mérite.

"La boulangerie c'est de l'art ce n'est pas juste de la farine et de l'eau comme on peut le croire, en pâtisserie c'est plus facile de faire des choses fixes contrairement à la boulangerie où l'on travaille des matières vivantes, on doit donc s'en occuper et faire attention à ce que l'on fait"

Antoine Heurteux s'envole aujourd'hui en Russie à Kazan pour disputer la coupe du monde des métiers, il part avec les autres membres de l'équipe de France (il sont en tout 44) des jeunes qui, comme lui, excellent dans leur métier et qui ont été récompensés d'une médaille d'or lors des finales nationales des Olympiades des métiers (ébéniste, coiffeur, intégrateur robotique par exemple)     

Pour en arriver là le jeune homme a dû se retrousser les manches

Son début d'apprentissage n'a pas été simple explique Frédéric Flu son mentor et patron qui l'a accueilli à l'âge de 15 ans, "Antoine a failli arrêter à trois reprises parce qu'au CFA il a eu trois avertissements mais j'ai réussi à lui transmettre ma passion, la deuxième année il y a eu un déclic, après il faut être patient avec les jeunes"

Antoine, pour arriver là où il est au bout de six ans il a fait beaucoup de concours et il s'est pris beaucoup de gamelles et il a compris que rien n'était gagné d'avance mais avec persévérance et ténacité il est allé au bout de son rêve"

Pour préparer ce concours comme les autres auparavant, Frédéric Flu lui a laissé les clefs de la boulangerie pour qu'il puisse venir s'entraîner le dimanche et puis le soir il y avait un meilleur ouvrier de France qui venait avec son patron pour "corriger" ses réalisations.

Le thème du concours à Kazan : l'océan

A partir du jeudi 22 août (jour du début de la compétition) Antoine Heurteux aura face à lui plus de 70 concurrents venus du monde entier, pour sa pièce artistique il a choisi de réaliser un voilier totalement en pain qui reposera sur un tube de corail avec une coulée de lave, des cordes de marin, des volants de bateaux posés ici ou là, un peu dans l'idée du Titanic qui a coulé et qui repose au fond de la mer.

Ce métier de boulanger Antoine Heurteux n'en rêvait pas lorsqu'il était plus jeune, il voulait être pilote d'avion, aujourd'hui c'est presque toute sa vie et son but ultime est d'obtenir un jour le col bleu blanc rouge de meilleur ouvrier de France, titre que son maître d'apprentissage n'a pas réussi à avoir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu