Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Denis : plus de 300 migrants évacués dans le calme

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

Les 300 migrants qui s'étaient installés depuis plusieurs semaines sur l'avenue Wilson à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) ont été évacués ce vendredi matin. Ils ont été mis à l'abri dans plusieurs gymnases de la région parisienne.

Evacuation de migrants à Saint-Denis ce vendredi.
Evacuation de migrants à Saint-Denis ce vendredi. - @MadjidFalastine

Saint-Denis, France

Depuis plusieurs semaines plus de 300 migrants, Somaliens, Soudanais et Érythréens, s'étaient installés sur l’avenue Wilson à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). Ce vendredi matin, ils ont été évacués. Cela s'est passé dans le calme, indique un témoin sur place. 

La mairie de la ville et des associations avaient plusieurs fois interpellé l'Etat pour demander une intervention. "Cette évacuation, attendue de longue date, est un soulagement car rien ne pourrait justifier de laisser des centaines d’êtres humains dormir sous la neige", indique la mairie dans un communiqué.

Des gymnases pour la mise à l'abri des migrants

Les migrants ont été mis à l'abri dans des gymnases de la région parisienne. 

Plusieurs sites servent déjà de lieux d'accueil à Saint-Denis comme le gymnase Carson-Besson qui va continuer à accueillir 40 personnes dans le cadre du plan grand froid. Le centre de vacances municipal de Mériel permettra de créer 40 places d’hébergement supplémentaires. Un autre site sur la ville est en cours d’étude pour compléter le dispositif dans les jours prochains. 

La mairie de Saint-Denis souhaitent que des maraudes soient organisées

"Les sans-abri, quelle que soit leur nationalité, ont le droit d’être protégés", affirme la mairie de Saint-Denis qui demande à "l’Etat de missionner, comme cela se fait à Paris, une association chargée d’organiser des maraudes régulières dans la zone".