Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Denis organise un parrainage républicain des sans-papiers

jeudi 26 octobre 2017 à 5:31 Par Rémi Brancato, France Bleu Paris et France Bleu

Une centaine d'habitants de la ville s'engage à aider individuellement des personnes sans-papiers dans leurs démarches, notamment pour l'obtention de titres de séjour. Une cérémonie de "parrainage républicain" est organisé ce jeudi à l'hôtel de ville de Saint-Denis

Des tentes installées par des migrants, avenue Wilson à Saint-Denis, en décembre 2016
Des tentes installées par des migrants, avenue Wilson à Saint-Denis, en décembre 2016 © Radio France - Rémi Brancato

Saint-Denis, France

Des parrains et des marraines pour des sans papiers. La municipalité de Saint-Denis (PCF) organise ce jeudi une cérémonie de "parrainage républicain" à l'hôtel de ville. Depuis plusieurs jours, elle a invité les habitants à s'inscrire pour parrainer des personnes sans papiers et les aider dans leurs démarches administratives notamment.

Un soutien pour les démarches ou en cas d'arrestation

93 habitants se sont déjà portés volontaires pour devenir parrains ou marraines."Il pourra s'agir d'aider la personne à rédiger correctement un dossier" explique Clément Chauvel, bibliothécaire et habitant de Saint-Denis, qui s'est engagé à parrainer. "Des personnes sans papiers risquent de plus en plus facilement de se retrouver contrôlées et en centre de rétention et il y a une solidarité à faire jouer" explique pour sa part Cathy Billard, professeure et militante au NPA (nouveau parti anticapitaliste)qui s'attend à devoir intervenir aussi en cas d'arrestation du filleul.

Des habitants s'apprêtent à aider individuellement des sans papiers

"Si jamais il est arrêté, il pourra au moins appeler son parrain ou sa marraine pour qu'il alerte les associations pour éviter l'expulsion" défend Boubou Soumaré, président de la coordination des foyers de la plaine, l'un des trois collectifs de sans papiers associés à la mairie pour organiser cette opération.

"Le parrainage c'est un geste de solidarité" pour Cathy Billard, future marraine

"Continuer à jouer la solidarité" pour la ville de Saint-Denis

La ville de Saint-Denis entend aussi dénoncer une politique de l'Etat qu'elle juge de plus en plus dure envers les migrants et les sans papiers, parfois présents depuis des années sur le territoire. "Ce n'est pas qu'on veut se substituer à l'Etat mais il s'agit de montrer que malgré ces difficultés, on continue à jouer la solidarité" défend Jaklin Pavila, première adjointe au maire.

"Il faudrait un mouvement comme celui qu'on a connu dans d'autres périodes, comme en 1997 autour de Saint-Bernard, qui avait permis que des dizaines de milliers de personnes puissent être régularisées de façon collective" ajoute Cathy Billard.