Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Étienne : 1500 jeunes accueillis au Centre Loisirs Jeunesse de la Police nationale depuis sa création

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Il n'y en a que 20 en France : depuis 2001, un Centre loisirs jeunesse de la Police nationale est installé dans le quartier de Montreynaud de Saint-Etienne. Encadré par des policiers, il accueille des jeunes avec pour objectif l'apprentissage de la citoyenneté et la prévention de la délinquance.

Les adolescents peuvent suivre une formation routière sur un simulateur de conduite d'un deux-roues
Les adolescents peuvent suivre une formation routière sur un simulateur de conduite d'un deux-roues © Radio France - Mathilde Montagnon

Saint-Étienne, France

Des jeunes qui jouent à la console, ou au foot, d'autres qui regardent un film... Cela plait beaucoup à Mehdi qui vient régulièrement au centre "J'aime bien ici. Il y a des activités : du foot, du billard, des play-stations, du ping-pong". 

Reportage de Mathilde Montagnon

Un centre de loisirs presque ordinaire sauf qu'il est tenu et animé par des policiers. Comme Paul Deloy l'un des co-directeurs depuis la création de la structure "l'idée c'est de faire de l'apprentissage de la citoyenneté tout en respectant l'environnement au sens le plus large. Donc il y a des chantiers éducatifs. Il y a des mesures de prévention de la délinquance routière. On part du principe que toute la prévention qui sera faite en amont ce ne sera pas la répression à faire derrière". 

La présence d'hommes en uniforme au centre n'étonne même pas Bader 13 ans vient ici depuis 3 ans "Ça change rien. Ils sont comme des éducateurs normaux. Ce n'est pas parce que c'est des policiers que cela va changer quelque chose". 

Depuis l'ouverture du centre en 2001, 1.500 jeunes ont été accueillis avec des résultats positifs selon Thierry Plotton l'autre co-directeur "j'ai pas mal d'exemples de jeunes à qui on a tendu la perche. Je pense à des jeunes qui ont réussi à monter un magasin, un kebab, une société de nettoyage. Après effectivement, il y a des gens pour qui la roue tourne mal, mais je retiens plutôt le positif". 

Le centre abrite un simulateur de conduite sur deux roues, un city-stade mais également un petit coin jardinage et même une ruche.