Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Etienne : 250 personnes réunies pour une messe de Noël sous haute sécurité

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Saint-Étienne, France

Un an après l'incendie de la crèche de Noël dans la cathédrale de Saint-Etienne, quelques 250 catholiques se sont rassemblés ce lundi 25 décembre pour célébrer la messe de la Nativité.

La messe de Noël célébrée sous haute sécurité à Saint-Etienne.
La messe de Noël célébrée sous haute sécurité à Saint-Etienne. © Maxppp -

En arrivant sur le parvis de la cathédrale Saint-Charles Borromée de Saint-Etienne, les paroissiens sont accueillis par quatre militaires du réseau Sentinelle. Certains Stéphanois venus prier en famille glissent quelques mots aux hommes en armes. "Merci pour ce que vous faites et joyeux Noël". Ce dispositif de sécurité renforcée ne surprend plus personne. A commencer par le père recteur de la cathédrale Bruno Martin qui y voit une nécessité. D'autant plus qu'un incendie criminel a détruit la crèche de Noël de la cathédrale il y a quasiment un an jour pour jour. 

LIRE : la crèche de la cathédrale de Saint-Etienne incendiée 

Ce lundi matin, la messe de Noël n'a pas été célébrée à guichets fermés. Seuls 250 fidèles avaient mis leur réveil pour être sous l'une des trois nefs à 10H30 tapantes. Ils étaient deux fois plus nombreux la veille, dimanche, pour la messe de minuit (célébrée en réalité à 22H30). 

"Parce que Noël, ce n'est pas que les cadeaux", Elisabeth tenait "absolument" à être présente. Entre la Lecture des Psaumes, de l'Evangile, et la prière universelle, le père Bruno Martin a rendu hommage dans son homélie de Noël aux personnes les plus démunies. 

Sans domicile fixe, Stanislas est venu prier pour avoir un toit au dessus de sa tête. Marie-Thérèse et Janine, deux élégantes paroissiennes en manteau de fourrure, ont espéré "la paix dans le monde". Quant à Mathis, jeune fan des Verts, il a allumé un cierge pour les footballeurs de Saint-Etienne... 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess