Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Étienne : danseurs et bénévoles s'activent pour la Biennale de la danse

mercredi 5 septembre 2018 à 6:45 Par Octavie Couchard, France Bleu Saint-Étienne Loire

À partir de dimanche 9 septembre et jusqu'au jeudi 13 septembre, la Biennale de la danse de Lyon est délocalisée à Saint-Étienne. Plusieurs spectacles à l'Opéra, la Comédie, ou le Théâtre du parc... Coup d'envoi dimanche avec un grand défilé dans les rues de Saint-Étienne.

Les jeunes danseurs de la compagnies Les orteils de sables se préparent pour dimanche.
Les jeunes danseurs de la compagnies Les orteils de sables se préparent pour dimanche. © Radio France - Octavie Couchard

Saint-Étienne, France

Ce dimanche 9 septembre est un jour important pour les jeunes danseurs de la compagnies Les orteils de sables. Les sept jeunes danseurs, âgés de 10 à 15 ans participent pour la première fois à un défilé, et pas n'importe lequel : celui de la Biennale de la danse de Lyon à Saint-Étienne

iDepuis plusieurs mois, ils travaillent sans relâche pour que leur prestation soit parfaite. Dans le studio de danse Jeanne Laurent à Saint-Étienne, ils suivent attentivement les conseils de leur professeure et chorégraphe, Mirelle Barlet. "On a déposé un gros dossier auprès des organisateurs de la Biennale et on a été sélectionnés", explique-t-elle. 

En attendant le grand jour, les danseurs en herbe commencent un peu à stresser : "Il n'y a pas vraiment de mots, on participe à un défilé mais c'est juste génial... des costumes, de la musique, du monde, des gens de la fête, ça va être cool", raconte Johan, qui a déjà des étoiles plein les yeux juste en évoquant le défilé. Tout est prêt pour leur prestation, et les danseurs ont déjà pu faire une répétition avec les costumes. 

Le travail des bénévoles

Les danseurs de la compagnie Les orteils de sables ne sont pas les seuls à participer à ce défilé. Au total, 160 danseurs vont envahir les rues stéphanoises. Et pour que tout soit parfait, il a fallu habiller tout le monde. C'était le travail de Eve Ragon, la costumière. Elle travaille sur les costumes depuis presque un an, pour le dessiner, choisir les tissus et le réaliser. "La pièce un peu maîtresse de ce costume, c'est la cape. Ce sont des ailes qui sont simulées, c'est une cape qui fait un peu comme une cape gilet."

160 pièces ont été réalisés et cousues par les bénévoles.  - Radio France
160 pièces ont été réalisés et cousues par les bénévoles. © Radio France - Octavie Couchard

Pour réaliser toute cette couture, Eve Ragon a pu compter sur les bénévoles stéphanois. C'est le cas de Josette, elle pratique régulièrement la couture avec ses amies : "Il y avait Hélène, Martine, Nicole... et d'autres amies qui sont venus nous aider à coudre. On avait des patrons et Eve nous expliquait et après nous on le faisait", détaille cette passionnée de couture. 

Josette est aussi allée dans la maison de retraite Saint-Paul pour coudre les costumes de la Biennale. Depuis février, des ateliers de coutures avaient lieu un mardi sur deux pour les résidents qui le souhaitaient. Antoinette n'en a raté aucun : "J'ai fait pas mal de découpage, des plumes, il fallait faire attention, il fallait pas faire de grandes et des petites. On ne restait pas cinq minutes sans rien, mais il y avait une bonne ambiance. Mais on travaillait sérieusement !" Cet atelier de couture était un projet ambitieux pour l'animatrice de la maison de retraiteSsaint-Paul, Gwendoline : "Grâce à cela, on peut créer un lien entre la maison de retraite et l'extérieur. C'était vraiment une bonne chose, nos résidents ont aussi pu travailler leur dextérité". 

Antoinette a pu coudre avec Josette, et les animateurs de la résidence Saint-Paul. - Radio France
Antoinette a pu coudre avec Josette, et les animateurs de la résidence Saint-Paul. © Radio France - Octavie Couchard

Les résidents de la maison de retraite Saint-Paul vont pouvoir voir le résultat final de leur travail en avant-première. Les jeunes danseurs se produisent ce mercredi 5 septembre dans la résidence pour un défilé. 

Pour le grand public, il faudra attendre dimanche pour voir les costumes et les danseurs. Départ du cortège à 14 heures à la médiathèque Carnot.