Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Étienne : des maraudes du Samu social pour aider les plus démunis face aux fortes chaleurs

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Les maraudes du Samu social, c'est toute l'année et elles sont d'autant plus importantes en été, saison pendant laquelle il y a le plus de décès dans la rue. Avec les épisodes de canicule de plus en plus récurrents, les équipes de Saint-Étienne accentuent leur vigilance pendant leur maraude de jour.

Alice et Mélanie font des maraudes toute l'année dans Saint-Étienne et la couronne stéphanoise.
Alice et Mélanie font des maraudes toute l'année dans Saint-Étienne et la couronne stéphanoise. © Radio France - OC

Saint-Étienne, France

La période estivale est souvent la plus compliquée pour les personnes en situation de grande précarité : les deux mois d'été sont difficiles pour les personnes dans la rue, surtout avec les épisodes de canicule de plus en récurent et de plus en plus intenses. La situation est différente de celle de l'hiver parce que certaines structures ferment leur portes pendant les vacances. A Saint-Étienne, le Samu social, porté par l'association Renaître, mission d'Etat pour la veille sociale, fonctionne toute l'année. 

"Il faut être vigilant toute l'année en fait. Ce n'est pas parce que l'été il fait beau qu'on va se coucher sur l'herbe un brin de paille dans la bouche et que tout va aller bien, non ! Pour nous c'est compliqué, on a notre ventilateur, notre petite bouteille d'eau... Donc c'est d'autant plus important qu'on vous traînez toute la journée dans la rue, que vous ne savez où vous aller dormir le soir et que vous devez mettre en place toute une organisation pour votre survie. Si en plus vous ajoutez à cela l'alcool et des prises médicamenteuses ou pas, ça n'arrange pas les choses", souligne Anissa Krache, chef de service sur la veille sociale de l'association Renaître.

Les maraudes des équipes du Samu social sont organisées tous les jours du lundi au vendredi, toutes les saisons. Alice et Mélanie sillonnent le centre-ville et la couronne stéphanoise. Après avoir chargé la voiture de packs d'eau et garent leur voiture sur la place Jean-Jaurès : "On a posé le véhicule sur la place parce que notre mission c'est d'être vu par les personnes, qu'elles sachent qu'on est en centre-ville et qu'elles peuvent nous solliciter", explique Alice, assistante de service social.

Un état de veille permanent

Avec les fortes chaleur c'est moins évident de trouver les personnes qui ont besoin : "Les gens se mettent aux frais, on suppose qu'ils sont en squatte. Du coup on essaye de différer nos passages à certains endroits, de passer plus tard, dans la soirée", continue Alice. Au gré des leur marche dans la ville, les deux jeunes femmes rencontrent tout de même quelques personnes, à qui elles donnent bouteille d'eau fraîche et avec lesquelles elles discutent. La maraude leur permet aussi de localiser les endroits où dorment les personnes dans la rue : "On a pu rencontrer des personnes qui avaient ouvert le local à poubelle ou la cave pour laisser dormir des gens. Donc on passe aussi pour essayer de repérer des indices, comme on est en journée les gens ne sont pas en train de dormir", décrit Mélanie, éducatrice spécialisée.

"On est en état de veille permanent, toute l'année, sur les personnes à la rue et au niveau de la dégradation des personnes. Notamment en hiver quand il fait froid, mais aussi en été, on va être sur des missions de prévention", détaille Mélanie. La maraude de jour du Samu social dure de 14h à 22h.

Choix de la station

France Bleu