Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne : du monde et de la musique pour la première fête des fiertés LGBT

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Beaucoup de jeunes et une ambiance festive pour la première "Rainbow party" stéphanoise ce samedi rue Louis Braille. Une fête des fiertés LGBT, dans la tradition des gay prides. Pas de manif, mais de la musique, des boissons, du maquillage, des drapeaux arcs-en-ciel et des stands d'information.

La rue Louis-Braille aux couleurs de l'arc-en-ciel ce samedi
La rue Louis-Braille aux couleurs de l'arc-en-ciel ce samedi © Radio France - Mathilde Montagnon

Des guirlandes suspendues entre les immeubles, des drapeaux arc-en-ciel, des parapluies multicolores, des licornes gonflables... l'espace d'une journée la rue Louis-Braille est métamorphosée. Elle accueille la première édition stéphanoise de la la fête des fiertés LGBT. Au programme : pas de manifestation, mais de la musique, des boissons, du maquillage et des stands d'informations (sur les maladies sexuellement transmissibles ou sur les droits des salariés discriminés sur leurs lieux de travail). 

"C'est une première à Saint-Etienne et je suis vachement étonné de voir surtout les jeunes", reconnait Mathias Driham président de l'association Triangle rose, organisatrice de cet événement. "Il y a beaucoup de jeunes qui sont là et ça donne du baume au cœur parce que voir des jeunes qui sont ouverts d'esprit à ce point là.... Ils arrivent, ils ont leur propre Rainbow sur leurs épaules, c'est énorme". 

Mathias Driham préside l'association Triangle rose

Des adolescentes qui affichent leurs couleurs mais qui se heurtent toujours aux préjugés et à l’incompréhension, dans leurs familles ou à l'école. Elles racontent qu'elles ne sont, au mieux, pas écoutées, au pire, rejetées voire insultées. 

Reportage Mathilde Montagnon

Choix de la station

À venir dansDanssecondess