Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Etienne-du-Rouvray : le maire interdit le déploiement des compteurs Linky

lundi 25 septembre 2017 à 19:36 Par Delphine Garnault, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure) et France Bleu

Le maire de Saint-Etienne-du-Rouvray publie un deuxième arrêté contre les compteurs Linky. Joachim Moyse dénonce un risque pour la vie privée des usagers.

Cet arrêté interdit le déploiement des compteurs Linky sur la commune
Cet arrêté interdit le déploiement des compteurs Linky sur la commune © Maxppp - Maxppp

Saint-Étienne-du-Rouvray, France

Le maire communiste de Saint-Etienne-du-Rouvray, Joachim Moyse, reste ferme sur les compteurs d'électricité Linky. Après un premier arrêté le 23 juin dernier suspendant le déploiement des compteurs sur sa commune, il a pris un nouvel arrêté le 12 septembre interdisant purement et simplement le déploiement sur Saint-Etienne-du-Rouvray.

Le maire dénonce l'intrusion dans la vie privée

La préfecture de Seine Maritime avait écrit que l'arrêté du 23 juin était "entaché d'illégalité" mais l'élu persiste et signe. Joachim Moyse précise "Contrairement à certaines communes, on ne s'est pas placé au niveau du risque potentiel sur la santé que peuvent générer les ondes électromagnétiques, nous, on a fait cet arrêté par rapport à l'intrusion dans la vie privée, la collecte d'infos personnelles et le risque d'utilisation ultérieure par des entreprises privées"

A quoi vont servir ces données s'interroge l'élu

Il ajoute : "je me demande ce que que les entreprises peuvent faire de ces informations. Moi je pense que ces collectes de données peuvent servir à d'autres fins comme ajuster les contrats pour générer plus de profit,, de prendre en compte une facturation plus importante des pics de charge pour facturer, de menacer certaines personnes de coupures d'électricités à distance.

Enedis que nous avons contacté n'a pas souhaité répondre dans l'immédiat et se donne un peu de temps.