Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Etienne-du-Rouvray : une veillée pascale très émouvante en souvenir du Père Hamel

Saint-Étienne-du-Rouvray, France

C'était la première cérémonie pascale depuis l'assassinat du père Jacques Hamel, le 26 juillet dernier. L'émotion était d'autant plus forte que le diocèse de Rouen a annoncé cette semaine l'ouverture de son procès en béatification.

Le père Auguste Moanda, qui a pris la suite du père Hamel, a donné la communion pendant la veillée pascale.
Le père Auguste Moanda, qui a pris la suite du père Hamel, a donné la communion pendant la veillée pascale. © Radio France - Hélène Fromenty

Les chrétiens de France, et du monde entier, ont célébré l'entrée dans le temps de Pâques, samedi soir. A Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, l'église Saint-Etienne était pleine pour cette veillée pascale.

Une cérémonie à la tournure toute particulière, en l'absence du père Jacques Hamel, assassiné le 26 juillet dernier et quelques jours seulement après l'ouverture de son procès en béatification.

"C'est sûr qu'il va manquer"

Avant le début de l'office, les paroissiens se sont rassemblés sur le parvis de l'église, autour d'un feu, comme le veut la tradition chrétienne.

Les fidèles se sont d'abord regroupés sur le parvis, autour du cierge pascal.
Les fidèles se sont d'abord regroupés sur le parvis, autour du cierge pascal. © Radio France - Hélène Fromenty

Ensemble, ils ont allumé le cierge pascal avant de pénétrer dans l'édifice. Déjà, le souvenir du père Jacques Hamel est dans tous les esprits.

"J'étais très proche de lui, confie Michelle, qui milite à la paroisse depuis 50 ans. C'est sûr qu'il va manquer pendant cette messe, mais on va faire avec..."

Je suis en communion avec lui

Bernard habite Saint-Etienne-du-Rouvray depuis toujours. Malgré l'émotion, il tenait aussi à être présent. "C'est important d'être ici, car je connaissais bien le père Hamel, et je l'aimais beaucoup. Pendant ce temps pascal, je pense à lui et je suis en communion avec lui."

Bientôt saint

Dans son homélie, le prêtre se réjouit que le père Hamel soit en voie de béatification. Pour la plupart des paroissiens, l'ouverture de cette procédure était une évidence.

S'il ne devient pas saint, qui le deviendra ?

"Il est mort pour sa foi, soutient Yolande. Il a été choisi parce qu'il était prêtre. C'est ça le drame. Si lui n'est pas canonisé, qui le sera ?"

Le père Auguste Moanda, qui a pris la suite de Jacques Hamel à la paroisse, sent également "le vide" en cette veillée pascale.

"Je ne doute pas qu'il est un martyr, affirme-t-il. Ce procès en béatification concrétise l'appel du séigneur. C'est la preuve que Jacques n'est pas mort pour rien."

Se reconstruire

Pour le curé qui célèbre l'office, il fallait célébrer Pâques ici, afin que cette église meurtrie revienne vraiment à la vie.

L'église Saint-Etienne a rouvert au mois d'ovtobre, soit quatre mois après l'assassinat du père Hamel.
L'église Saint-Etienne a rouvert au mois d'ovtobre, soit quatre mois après l'assassinat du père Hamel. © Radio France - Hélène Fromenty

Mais selon José, qui prie ici toutes les semaines, ce n'est pas encore tout à fait comme avant.

"On a rouvert l’église, la paroisse se reconstruit et la communauté aussi, affirme-t-il. Mais on sent bien qu'il y a toujours quelque chose qui est brisé. Il faudra du temps."

Pendant les deux heures de messe, un fourgon de police a stationné devant sur le parvis de l'église.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess