Société

Saint-Étienne : inquiétude au Camion Rouge et à l'Alhambra

Par Mathilde Montagnon, France Bleu Saint-Étienne Loire lundi 13 avril 2015 à 18:47

Le cinéma le Camion Rouge a ouvert en février dernier
Le cinéma le Camion Rouge a ouvert en février dernier © Radio France - Yves Renaud

Les salariés du Camion Rouge font valoir leur droit de retrait. Leurs collègues de l'Alhambra se disent également très inquiets. Les conditions de sécurité ne seraient pas optimales selon eux dans ces deux cinémas stéphanois.

Les salariés du Camion Rouge et de l'Alhambra se sont réunis en assemblée générale ce lundi pour discuter avec la propriétaire des deux cinémas. Ils dénoncent notamment des conditions de sécurité qui ne seraient pas réunies pour accueillir le public dans ces établissements.

A l'Alhambra, il faudrait au minimum trois personnes au planning pour pouvoir suivre les procédures d'évacuation en cas de besoin. C'était le cas à l'époque du Gaumont. Mais ce n'est plus systématique depuis la reprise de l'établissement affirme la CFDT.

Au Camion Rouge, c'est pire encore. Il n'y aurait même pas de plan d'évacuation du cinéma selon le syndicat. Aucune procédure ne serait  prévue. En cas de probleme "ce sera un sauve qui peut général", estiment les représentants du personnel qui alertent depuis plusieurs mois leur direction, sans résultat. La direction du travail a donc été saisie jeudi dernier.

Cinéma sécurité BOB

Les salariés dénoncent également des baisses de salaires depuis le changement de propriétaire et des conditions de travail qui se dégradent : un projectionniste doit par exemple prêter main forte aux guichets ou au stand de friandises. Là encore à cause du manque de personnel.

Actuellement onze personnes travaillent à l'Alhambra. Elles étaient 17 du temps du Gaumont selon les salariés. Et elles sont huit au Camion Rouge. Pour le même nombre de salles.

Les salariés du Camion Rouge ont fait valoir leur droit de retrait et refusent de retourner au travail tant que des solutions ne sont pas apportées. Ceux de l'Alhambra doivent se réunir à nouveau jeudi prochain.