Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne : plusieurs centaines de jeunes manifestent contre le racisme et les violences policières

L'appel a circulé sur les réseaux sociaux. Plusieurs centaines de jeunes manifestent ce jeudi après-midi dans Saint-Etienne pour dénoncer le racisme et les violences policières.

Plusieurs centaines de jeunes se sont rassemblés sur le parvis de l'hôtel de ville de Saint-Etienne en début d'après-midi.
Plusieurs centaines de jeunes se sont rassemblés sur le parvis de l'hôtel de ville de Saint-Etienne en début d'après-midi. © Radio France - Margaux Caroff

Après la manifestation qui a rassemblée 20.000 personnes à Paris contre le racisme et les violences policières mardi, un appel à se rassembler a circulé sur les réseaux sociaux des jeunes stéphanois. Ils sont près de 300 à s'être rassemblés devant l'hôtel de ville de Saint-Etienne à 15 heures ce mercredi pour manifester à leur tour. 

Un genou à terre devant la mairie de Saint-Étienne

Avant d'entamer leur marche, les manifestants ont posé un genou à terre devant la mairie, un geste de soutien repris à travers le monde après la mort de George Floyd, cet afro-américain tué par un policier à Minneapolis. 

Avant de s'élancer, les manifestants se sont agenouillés devant la mairie de Saint-Etienne.
Avant de s'élancer, les manifestants se sont agenouillés devant la mairie de Saint-Etienne. © Radio France - Margaux Caroff
Sur les cartons, ce slogan : "Black Lives Matter", les vies noires comptent ou "I can't breathe", je ne peux pas respirer.
Sur les cartons, ce slogan : "Black Lives Matter", les vies noires comptent ou "I can't breathe", je ne peux pas respirer. © Radio France - Margaux Caroff

Tout s'est déroulé dans le calme

Essentiellement composé de lycéens et d'étudiants, le cortège est parti en direction de la Préfecture en scandant le slogan "Justice pour Adama !", en référence à la mort d'Adama Traoré en 2016 dans le Val-d'Oise après son interpellation. Il a ensuite pris la direction du palais de justice. Les manifestants sont passés par la place Fourneyron et ont terminé leur marche en face du centre commercial Centre II. Des policiers étaient présents pendant toute la manifestant, à distance du cortège. Tout s'est déroulé dans le calme.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess