Société

Saint-Étienne : un crématorium pour 2019

Par Anne-Laure Bousiges, France Bleu Saint-Étienne Loire mercredi 28 octobre 2015 à 18:42

Le cimetière Côte Chaude à Saint-Etienne
Le cimetière Côte Chaude à Saint-Etienne © Maxppp

Le 1er novembre, c'est la Toussaint, la fête de tous les Saints, période où l'on se recueille sur les tombes de nos ancêtres. A Saint-Étienne, il y a 9 cimetières, cela signifie, 240.000 mètres carrés à préparer et embellir pour l'occasion.

Pour les catholiques, c'est l'un des moments clés de la liturgie où l'on célèbre l'exemple donné par les saints. Pour le grand public, c'est l'un des moments où l'on se recueille sur les tombes de nos ancêtres, de nos proches disparus.

1500 morts chaque année à Saint-Étienne, une cinquantaine de cérémonies par semaine

Un dispositif spécial :  la sécurité renforcée aux abords des cimetières, spécialement au Crêt de Roc où il y avait eu l'an dernier des incivilités. Pour accueillir au mieux le public, des navettes gratuites sont également mises en place ce week-end. Une trentaine d'agents municipaux sera répartie sur les différents sites pour répondre à vos questions si vous cherchez par exemple, une concession. Des agents qui ont aussi fleuri les cimetières : 24 bacs à fleurs ont été installés sur les sept cimetières intramuros, 960 pensées et 378 chrysanthèmes plantés. Des fleurs chouchoutées et sans pesticides.

Travaux en cours : il y a des travaux en ce moment au cimetière de Côte Chaude, une extension est en cours pour 300 nouveaux emplacements réservés aux Musulmans. Travaux qui devrait s'achever à la fin du mois et puis l'autre gros projet, c'est le crématorium. Celui de Côte Chaude est obsolète, saturé. En 2019, un nouveau crématorium devrait sortir de terre pour un coût de 7 millions d'euros. D'ici 20 ans, 50% des décès feront l'objet d'une crémation contre 30% actuellement.

Gilles Artigues, premier adjoint à la mairie de Saint-Étienne et en charge des services funéraires évoque le projet de création du crématorium pour 201.

Gilles Artigues, 1er adjoint à la mairie de Saint-Etienne

960 pensées et 378 chrysanthèmes ont été plantés pour l'occasion

André Bailly, responsable du service de gestion des sites funéraires à la ville de Saint-Étienne raconte comment ses agents municipaux ont préparé le terrain

André Bailly, responsable du service des sites funéraires à Saint-Etienne

Les Stéphanois pourront emprunter les navettes gratuites que la STAS met en place ce week-end. La ville du Puy-en-Velay propose également un service de transport gratuit dans l'enceinte du cimetière très escarpé pour tous les usagers. Un véhicule électrique fera aussi les déplacements pour les personnes à mobilité réduite. Ce dispositif de navettes sera mis en service dès jeudi 29 octobre jusqu'au 2 novembre inclus. Service disponible de 8h à 12h et de 13h30 à 17h30 sauf le week-end où ce sera service continue de 8h à 18h. La ville du Puy a également mis en place un logiciel de gestion du cimetière pour aider les visiteurs à trouver plus facilement les concessions en fonction du nom du défunt. La base de données est couplée avec un système d'information géographique qui permet de cartographier l'emplacement sur le plan du cimetière et vous aide ainsi à vous repérer plus facilement.