Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Étienne : un nouveau musée de la mine pour fêter la Sainte-Barbe

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

Voilà 41 ans que la production minière a pris fin à Saint-Étienne. Et pourtant la mine reste un symbole important pour les Stéphanois. Le puits Couriot abrite aujourd'hui le musée de la mine ouvert en 1991. Un musée qui fait peau neuve. Il s'ouvre au public avec de nouveaux espaces d'exposition pour la fête de la Sainte-Barbe. L'inauguration de ce "Nouveau Couriot" est prévu ce mercredi à 20h30.

Le site du puits Couriot à Saint-Étienne
Le site du puits Couriot à Saint-Étienne © Radio France - Laureline Dubuy

Ce mercredi, l'inauguration du nouveau musée de la mine lançe les festivités de la Sainte-Barbe dans la Loire. Mille mineurs ont travaillé dans le puits Couriot jusqu'à l' arrêt de son activité en 1973. Pour leur rendre hommage, 1000 bougies éclaireront le puits ce mercredi soir. Le musée de la mine a été créé il y a 23 ans. C'est une institution à Saint-Étienne. Beaucoup de stéphanois se souviennent encore de leur première visite.

Musée de la mine MT

 

Le puits Couriot a été mis en service en 1918 par la société des mines de la Loire. Très vite, le site est devenu le plus puissant du département. A la fin des années 30, les mineurs remontaient 900.000 tonnes de charbon, soit le quart de la production du bassin. L'activité a été stoppée il y a un peu plus de 40 ans, mais le passé minier fait plus que jamais partie de l'identité de Saint-Étienne. De génération en génération, les Stéphanois en sont fiers. "C'est quelque chose que je porte dans mon coeur, pour moi la mine c'est Saint-Étienne" , explique Paul.

Les stéphanois sont fiers du passé minier de la ville / Reportage Laureline Dubuy et Thomas Courtade

 

Beaucoup ont un lien particulier avec la mine.  Il est parfois familial avec un père, un grand-père ou un arrière grand-père qui a travaillé dans la mine. Jusqu'à dimanche, les visiteurs du musée de la mine vont pouvoir découvrir gratuitement trois nouveaux espaces muséographiques autour du puits Couriot.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess