Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Saint-Étienne, un premier Noël difficile en centre-ville sans la Fnac

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Saint-Étienne, France

Baisse de fréquentation, manque d'ambiance, ce Noël 2017, le premier sans la Fnac dans le centre-ville de Saint-Étienne, a été difficile pour les commerçants et les habitants.

Les galeries Dorian à Saint-Éienne.
Les galeries Dorian à Saint-Éienne. © Radio France - Angy Louatah

Vous avez peut être été bousculé dans vos courses de Noël cette année à Saint-Étienne. Au lieu de tout acheter en centre-ville, vous avez peut-être préféré les galeries marchandes en périphérie. Comme Monthieu, où l'on trouve maintenant la Fnac, après son déménagement il y a sept mois de la galerie Dorian. 

La rue Louis-Braille notamment, juste à coté de la galerie, a donc passé son premier Noël sans le magasin de la célèbre enseigne. 

Je me pose la question : est-ce que je ne vais pas quitter le centre, voir la ville ?" - André Pierre, gérant de Timer à Saint-Étienne

Le changement d'ambiance est radical pour André Pierre, gérant du magasin Timer. "Elle est super calme. Et si vous êtes dans une rue où il n'y a personne à Noël, ça pose un souci", explique le commerçant. Dans une boutique à quelques mètres, même constat fait par Annie, "ça attire les gens sur l'extérieur de la ville, comme à chaque fois".

Le plus grave, c'est que certains comme André Pierre pensent à partir. "Moi j'ai d'autres points de vente et je peux vous assurer que je n'ai jamais vu ça. Je me pose la question : est-ce que je ne vais pas quitter le centre, voir la ville ?", explique le gérant. 

Future rue morte ? 

Jennifer, une Stéphanoise de 25 ans, est claire. Ce premier Noël sans la Fnac, "la mettre en périphérie, c'est tuer Saint-Étienne". La jeune femme raconte la complexification des achats de Noël, "les cadeaux ça a été difficile. Pour les personnes âgées qui voulaient faire des cadeaux pour des jeunes, il fallait aller à Monthieu. C'est devenu compliqué et triste". 

Surtout, sept mois après son déménagement, tout le monde n'est pas au courant. La Fnac drainait une partie de la population de la Loire en ville, la preuve avec Monique et Georges. Les habitants de Saint-Paul-en-Cornillon ont découvert dans la galerie Dorian que la Fnac avait déménagé. "On sent que Saint-Étienne s'endort doucement. Le centre-ville ça devient une cata ", pour le retraité. Ça faisait plus d'un an que le couple n'était pas venu à Saint Etienne. Sans la Fnac ils l'avouent, ils ne sont pas prêts de revenir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess