Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Étienne : une marche silencieuse qui rassemble au-delà des policiers

mercredi 26 octobre 2016 à 18:27 Par Angy Louatah, France Bleu Saint-Étienne Loire

L'objectif des syndicats organisateurs de la manifestation était de rassembler au-delà de leur corps de métier. Environ 200 citoyens, policiers, gendarmes ou même pompiers se sont rassemblés place du Peuple mercredi pour rallier la préfecture de la Loire, place Jean-Jaurès.

Le cortège passant sur la place de l'hôtel de ville de Saint-Étienne.
Le cortège passant sur la place de l'hôtel de ville de Saint-Étienne. © Radio France - Angy Louatah

Saint-Étienne, France

Après les mobilisations qui avaient eu lieu en dehors d'un cadre syndical ces derniers jours, plusieurs marches et manifestations étaient organisées en France ce mercredi midi. Cette "marche de la colère policière et citoyenne" a eu lieu, rassemblant environ 200 personnes dans un cortège silencieux.

"Pas de slogan, juste une banderole "policiers en colère", aujourd'hui on est tous ensemble."
— Franck, syndicat SGP-FO

Des pompiers étaient également présents. Robert explique qu'il est en première ligne sur le terrain et qu'il constate le manque de respect de certains pour la fonction des policiers et des gendarmes.

"On est moins touché que les policiers, mais quand on voit des jets de pierres sur les forces de l'ordre, on a du mal à l'accepter même si ce ne sont qu'une minorité de personnes. Ce que je dis, je le tiens du terrain, c'est ce que je vois. On est là pour aider mais pas pour ramasser des pierres sur la tête. Les policiers sont une cible."
— Robert, un pompier

"Il y a des choses que l'on a du mal à accepter" (Robert, un pompier)

Des citoyens sensibilisés

Sur la chaussée, le cortège avance. Sur les trottoirs, les Stéphanois observent. Certains rejoignant le groupe, d'autres préférant rester à l'écart. En majorité, le soutien s'exprime à travers des regards de compassion.

REPORTAGE. "Tous ensemble, c'est le but de la marche"