Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Herblain : opération de police au gymnase occupé par plusieurs centaines de migrants

-
Par , France Bleu Loire Océan

Une opération de police a débuté, tôt ce mardi matin, au gymanse Jeanne-Bernard de Saint-Herblain où plus de 700 migrants s'entassent depuis des mois. Il s'agit, dans un premier temps, d'une évaluation des toutes les personnes présentes.

Opération de police en cours, ce mardi matin, au gymnase Jeanne-Bernard de Saint-Herblain
Opération de police en cours, ce mardi matin, au gymnase Jeanne-Bernard de Saint-Herblain © Radio France - Florian Cazzola

Les choses s'accélèrent, ce mardi matin, au gymnase Jeanne-Bernard de Saint-Herblain, un peu moins d'une semaine après la mort d'un des 700 migrants qui vivent là, comme ils peuvent, depuis des mois. Une opération de police est en cours depuis 6h30. Il ne s'agit pas pour l'instant d'une évacuation de ce gymnase insalubre, mais d'une évaluation de toutes les personnes présentes.

Mise à l'abri des femmes, des enfants et des hommes vulnérables

Cette opération vise d'abord à mettre à l'abri les femmes, les enfants et les hommes vulnérables qui vivent dans ce gymnase. 49 personnes (23 femmes, 10 hommes et 16 enfants) ont été emmenées en bus dans un endroit tenu secret, au sein de la métropole nantaise. On ne sait pas encore pendant combien de temps elles seront hébergées dans différentes structures : des lieux d'accueil déjà existants mais aussi des gîtes et des chambres d'hôtel.  Il s'agit aussi de recenser toutes les personnes qui sont dans le gymnase et de contrôler leur situation administrative. Jusque là, l'opération se déroule dans le calme.  

Les femmes et les enfants sont emmenés en bus - Aucun(e)
Les femmes et les enfants sont emmenés en bus - Police nationale

Début de soulagement pour les voisins du gymnase

Le président de l'association des riverains de l'îlot Jeanne-Bernard, c'est-à-dire les voisins du gymnase se dit satisfait que "la situation évolue et qu'il y ait un début d'encadrement" mis en place. 

Des badges pour entrer

L'association France horizon sera chargée de contrôler les entrées dans le gymnase. Les migrants qui ont des papiers, dont la demande d'asile est en cours d'examen par exemple, auront un badge qui leur permettra d'accéder à la salle de sport. L'association est aussi chargée de nettoyer le gymnase et d'installer des sanitaires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu