Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Ismier : des résidents de la villa du Rozat heureux de recevoir la visite de leurs familles pour Noël

-
Par , France Bleu Isère

Noël 2020 restera dans les mémoires de nombreuses familles qui ont du s'adapter pour protéger leurs proches les plus fragiles, notamment les séniors. A la villa du Rozat de Saint-Ismier, les familles rendent visite a leurs anciens restés à l'EHPAD par précaution.

Monique, 84 ans, a reçu la visite de son fils Frédéric, accompagné de sa femme et sa fille Myrène.
Monique, 84 ans, a reçu la visite de son fils Frédéric, accompagné de sa femme et sa fille Myrène. © Radio France - Bastien Thomas

La visite se passe directement dans la chambre du résident ou alors sur une table de la salle centrale au rez-de-chaussée de la villa du Rozat à Saint-Ismier (Isère). Monique, 84 ans, ne cache pas son émotion face à son fils Frédéric, venu du Pays Basque pour passer les fêtes dans son Isère natale. "J'ai vu ma fille et ma petite-fille. Là, j'ai mon fils, sa femme et mon autre petite-fille. C'est super" se réjouit-t-elle. Comme de nombreux résidents en Ehpad, Monique est restée dans son appartement et n'a pas pu se retrouver autour de la table de Noël avec ses proches.

"Je suis persuadé que Mamie aurait préféré monter à Saint-Pancrasse avec nous pour partager le repas de Noël, mais ce n'était pas possible cette année." - Frédéric

Reportage à la villa du Rozat de Saint-Ismier

"On savait qu'ici, à la villa du Rozat, Mamie, c'est comme ça qu'on l'appelle, bénéficierait pour Noël d'un spectacle et de toute une ambiance. Ça nous a semblé plus raisonnable pour tout le monde même si ça a été dur" explique Frédéric, le fils de Monique. "Disons qu'ils font tout pour que l'on soit bien" note-t-elle. La petite famille a loué un gîte pour passer Noël et s'est ensuite réunie à Saint-Pancrasse, dans la maison familiale.

Myrène, la petite-fille et étudiante en droit à Paris, est restée quelques jours de plus pour voir sa grand-mère. "Je ne l'avais pas vue depuis octobre quand elle est rentrée à la villa du Rozat. Même si on l'a appelé avec mes frères et sœurs pour Noël, ce n'est pas du tout pareil que de la voir en vrai. Je crois que c'est mon premier Noël que je passe sans elle" raconte la jeune femme de 25 ans.

"Je regrette de ne pas être sortie pour Noël et je pense que je le ferai pour le Nouvel An." - Monique, 84 ans, face à son fils Frédéric qui n'est pas du même avis

A la villa du Rozat, pour rendre visite à un proche, il faut prendre un rendez-vous, venir à quatre personnes au maximum et remplir un formulaire à l'arrivée, en plus de se voir prendre sa température. Et bien évidemment porter le masque en permanence et respecter les distances de sécurité.

"J'aurai pu être malade"

D'autres résidents n'ont pas eu la chance de sortir de l'EHPAD pour passer Noël avec leurs familles. C'est le cas de Georgette, 95 ans, et son amie Marie-Thérèse, 85 ans. "On a l'habitude de faire de grandes tablées pour Noël, forcément ça me manque un peu" dit Georgette.

Georgette, une résidente de 95 ans à la villa du Rozat à Saint-Ismier, n'a pas pu manger avec sa famille pour Noël cette année

"Mais ici, à la villa du Rozat, on s'est très bien occupé de nous, surtout notre animatrice Chantal. Il fallait mieux que je reste ici. Je ne suis pas malheureuse, j'aurai pu être malade" poursuit-elle. Le contraire de Marie-Thérèse, touchée par la Covid-19 et confinée du 3 au 18 décembre. Elle se porte mieux maintenant et les deux amies ont pu recevoir la visite de leurs familles pour les fêtes de fin d'années.

Georgette, 95 ans, et son amie Marie-Thérèse, 89 ans, n'ont pas vu leurs familles pour Noël. Mais elles sont ravies de ce que la maison de retraite leur a organisé en cette fin d'année.
Georgette, 95 ans, et son amie Marie-Thérèse, 89 ans, n'ont pas vu leurs familles pour Noël. Mais elles sont ravies de ce que la maison de retraite leur a organisé en cette fin d'année. © Radio France - Bastien Thomas
Choix de la station

À venir dansDanssecondess