Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

Saint Jean de Braye aura bientôt une usine pour rendre l'eau du robinet moins calcaire

-
Par , France Bleu Orléans

C'est une première sur la métropole orléanaise : une usine de décarbonatation va bientôt voir le jour à Saint Jean de Braye. C'est un projet de la ville, financé par la Métropole, pour rendre l'eau potable moins calcaire. Un vrai désagrément sur tout le Nord- Est de l'Orléanais.

Le projet d'usine à la Fosse Belaude à Saint Jean de Braye
Le projet d'usine à la Fosse Belaude à Saint Jean de Braye - @orléansmétropole

Une chaudière qui fonctionne mal, une cafetière qu'il faut changer, des robinets qui s’abîment.... A Saint Jean de Braye, la problématique de l'eau calcaire est particulièrement sensible. " Cela fait des années que les habitants se plaignent et même nous élus, on connait bien le problème " explique Bruno Malinverno, l'adjoint à l'urbanisme. Sauf que ça, c'est bientôt fini. La commune de Saint Jean de Braye sera équipée en 2021 d'une usine de décarbonatation. Il s'agit d'un système qui élimine les carbonates et donc en partie le calcaire.

Une installation possible grâce au passage en régie 

En 2012, quand Saint Jean de Braye a repris la gestion de l'eau en régie municipale, la commune a fait le choix de ne pas baisser le prix du mètre cube d'eau pour mettre de l'argent de côté et préparer ce projet de décarbonatation. " Très vite, on a mis de côté un petit pactole de côté pour lancer cette usine." Entre temps, la Métropole d'Orléans a repris les compétences sur l'eau. C'est donc elle qui finance le projet à hauteur de 5.8 millions d'euros mais avec une partie des fonds apportés par Saint Jean de Braye.

Mise en service en 2021

C'est le groupe Suez qui a été choisi pour construire l'usine, près du forage et du château d'eau de la Fosse Bénaude. Les travaux doivent débuter avant l'été et durer 18 mois. Suez a choisi une technique dite par membrane. Il y aura en fait au cœur de l'installation des rouleaux de membranes, comme du papier qui ne laissera passer que l'eau. " C'est une technique mondialement connue et reconnue" selon Jean-Charles Bonnet, responsable commercial chez Suez Eaux France Construction. " On trouve ce genre de techniques par exemple pour désaler l'eau." Une moitié de l'eau gérée à Saint Jean de Braye sera traitée dans l'usine puis mélangée avec l'eau non traitée. Les résidus de calcaire seront eux rejetés en Loire par un tuyau, sans aucun risque de pollution assure Suez. 

Un coût pour les Abraysiens

Pour compenser le coût de fonctionnement de l'usine, les Abraysiens verront leurs factures d'eau légèrement augmenter : de l'ordre de 20 à 25 euros de plus par an. " C'est une donnée qu'on avait annoncé dès le départ aux habitants" explique Bruno Malinverno. " Ce n'est pas grand chose par rapport aux bienfaits de cette future installation qui va profiter aux 22.000 habitants." 

Reportage sur l'usine de décarbonatation

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu