Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Julien-Molin-Molette : les opposants à l'extension de la carrière n'ont pas dit leur dernier mot

mercredi 27 juin 2018 à 19:15 Par Sarah Mansoura, France Bleu Saint-Étienne Loire

Le Préfet de la Loire a signé, le 11 juin, un arrêté déclarant d’intérêt général l’extension du zonage carrière du plan local d'urbanisme à Saint-Julien-Molin-Molette. Pas de quoi décourager les centaines d'opposants au projet dans le village, mobilisés ce mercredi matin pour une manifestation.

Une soixantaine d'habitants du village de Saint-Julien-Molin-Molette ont manifesté, ce mercredi matin.
Une soixantaine d'habitants du village de Saint-Julien-Molin-Molette ont manifesté, ce mercredi matin. © Radio France - Sarah Mansoura

Saint-Julien-Molin-Molette, France

Saint-Julien-Molin-Molette continue de subir le ballet des camions, plusieurs dizaines de fois par jour. Et cela pourrait continuer encore longtemps, voire, très longtemps. 30 ans exactement, si l'entreprise exploitante obtient les autorisations, puisque le Préfet de la Loire a signé, le 11 juin, un arrêté déclarant d’intérêt général l’extension du zonage carrière du plan local d'urbanisme (PLU).  Les habitants opposés à ce projet restent mobilisés.

L'extension de l'exploitation de la carrière a été reconnue d'intérêt général par le préfet de la Loire, Evence Richard. - Radio France
L'extension de l'exploitation de la carrière a été reconnue d'intérêt général par le préfet de la Loire, Evence Richard. © Radio France - Sarah Mansoura

Coup dur pour les opposants

La décision du Préfet passe mal à Saint-Julien-Molin-Molette. "C'est un coup dur dans le sens où la mairie a voté deux fois non, l'enquêteur public a donné un avis défavorable... Il y a plein d'avis négatifs, mais c'est comme si lui [le préfet de la Loire, Evence Richard], de son point de vue très lointain, faisait un peu comme il le souhaitait", déplore Claire. "Tout cela dessert le développement du village, les activités artisanales, artistiques, touristiques, environnementales", développe-t-elle.

C'est un peu la mort du village. On est dans un parc naturel, les gens s'attendent à une certaine tranquillité, un certain bien-vivre. Il se passe tout l'inverse. - Gérard, habitant du village.

Gérard craint que cette rue principale, malmenée par les camions tous les jours de la semaine, ne se vide de commerces et d'habitants. "Petit à petit, il y a une désaffection des maisons, des commerces, les prix de l'immobilier sont en chute", s'inquiète-t-il. 

"C'est un peu la mort du village" selon Gérard, habitant de Saint-Julien-Molin-Molette.

Plusieurs centaines d'habitants sont en revanche favorables au projet, pour son attractivité économique. La carrière emploie déjà près de 150 personnes, dont 24 emplois directs. 17 de ces employés vivent sur la commune de Saint-Julien ou juste à côté. Un faux argument, selon Gérard : Ce village, a du potentiel mais la priorité est donnée à une carrière qui emploie très très peu de personnes sur le Pilat", regrette-t-il.

Reconquête de l'espace public... pour quelques minutes

Dans le village, on ne baisse pas les bras. Avec quelques barrières, une soixantaine d'entre eux ont détourné la circulation des voitures et empêché la circulation des camions, ce mercredi matin, sur une portion de route du village. Chaises longues, tapis, table de ping pong, café, crêpes, et même une petite piscine gonflable ;  c'était un peu "Saint-Julien-Plage" pour quelques minutes. 

Tables, chaises, faux gazon et piscine : opération reconquête de l'espace public à Saint-Julien-Molin-Molette, ce mercredi. - Radio France
Tables, chaises, faux gazon et piscine : opération reconquête de l'espace public à Saint-Julien-Molin-Molette, ce mercredi. © Radio France - Sarah Mansoura

Objectif, reconquête de l'espace public : "Pendant cinq minutes, on va les oublier", sourit Fred, qui se réjouit d"'imaginer Saint Julien plus calme, plus piéton, plus touristique". A mille lieues du bruit, de la poussière, du danger que représentent les poids-lourds traversant le village par dizaines. Selon l'enquêteur public, 150 peuvent passer sur la route principale quotidiennement

Les opposants à l'extension de la carrière ont bloqué aux camions la route traversant leur village, ce mercredi. - Radio France
Les opposants à l'extension de la carrière ont bloqué aux camions la route traversant leur village, ce mercredi. © Radio France - Sarah Mansoura

"Saint-Julien, ce n'est pas un village dortoir" pour Eliott

Les opposants ont deux mois, à compter de l'arrêté, pour le contester devant le tribunal administratif de Lyon. Ils comptent donc utiliser ce recours pour tenter d'arrêter un projet déjà bien sur les rails.

Reportage à Saint-Julien-Molin-Molette