Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Lô honore la mémoire des victimes des attentats du 11 septembre 2001 à New York

mardi 11 septembre 2018 à 14:00 Par Marc Bertrand, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin

Une cérémonie en mémoire des victimes des attentats du World Trade Center le 11 septembre 2001 à New York a eu lieu ce mardi à Saint-Lô dans le square dédié à leur mémoire.

Le porte-drapeau américain (à gauche), installé dans la Manche depuis 15 ans, était aux USA le jour des attentats.
Le porte-drapeau américain (à gauche), installé dans la Manche depuis 15 ans, était aux USA le jour des attentats. © Radio France - Marc Bertrand

Saint-Lô, France

La cérémonie a eu lieu ce mardi matin dans le square nommé en mémoire des "victimes du 11 septembre 2001". Porte-drapeaux, élus, membres des forces de l'ordre ont commémoré la date des attentats d'Al Qaïda, "la première fois que nous avons été attaqués", rappelle Gary, le porte-drapeau américain, un citoyen des Etats-Unis qui vit dans la Manche depuis 15 ans. "Cet événement a changé beaucoup de monde" aux Etats-Unis, affirme-t-il, lui qui travaillait à ce moment-là à Chicago dans un hôpital.

Ce jour-là, tout le monde s'est arrêté de travailler. Les boutiques, les entreprises, tout était paralysé"

Le square en mémoire du 11 septembre 2001, voulu par le précédent maire de Saint-Lô François Digard, est placé juste derrière la chapelle de la Madeleine, connue pour abriter le mémorial en l'honneur des soldats des 29e et 35e Divisions de l'armée US ayant combattu pour la libération de la ville.