Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Lô : la Croix Rouge lance une maraude pour les sans-abris à partir de cette semaine

dimanche 4 novembre 2018 à 16:59 - Mis à jour le dimanche 4 novembre 2018 à 19:33 Par Marc Bertrand, France Bleu Cotentin

Il y a désormais deux maraudes du Samu social dans la Manche. Après Cherbourg, des bénévoles vont arpenter Saint-Lô les soirs d'hiver pour venir en aide aux sans-abris, estimés à une vingtaine dans les rues de la préfecture de la Manche.

La Croix Rouge a formé 18 de ses bénévoles pour créer la première maraude à arpenter les rues de Saint-Lô.
La Croix Rouge a formé 18 de ses bénévoles pour créer la première maraude à arpenter les rues de Saint-Lô. © Radio France - Marc Bertrand

Manche, France

"On estime qu'il y a une vingtaine de sans-abris à Saint-Lô et Agneaux, mais cette maraude va justement permettre de recenser précisément les besoins", explique Jérôme Gohin, président du bureau saint-lois de la Croix Rouge. Dans la ville-préfecture de la Manche, personne n'est capable de dire aujourd'hui combien de gens dorment à la rue.

Il y a une sorte de tabou. On se dit qu'à Saint-Lô, il ne doit pas y avoir de personnes marginalisées. Or tant qu'il n'y a pas d'équipe sur le terrain, on ne peut pas connaître la réalité de la chose. On va la découvrir cet hiver"

Les maraudes deux soirs par semaine, 18 bénévoles formés

Deux équipes de trois bénévoles vont sillonner les rues, deux soirs par semaine, les mardis et vendredis de 19 heures à 23 heures, dans les rues des communes de Saint-Lô et Agneaux. La toute première maraude a eu lieu vendredi 2 novembre. Les bénévoles vont "aller à la rencontre des personnes, connaître leurs besoin, leur proposer un café, une soupe, discuter avec eux pour les connaître et savoir leurs besoins". En période de très grand froid, ils se verront proposer une "solution pour qu'ils ne dorment pas sur un trottoir".

Il faut ajouter à cela les migrants, qui arrivent dans la ville-préfecture pour leurs démarches d'asile. Ils "restent en général très peu de temps, mais c'est souvent toute une famille qui arrive d'un coup". La maraude pourrait venir en aide à ceux qui dorment dans des conditions parfois très dures, en plus des associations dédiées à les aider. En tout, 18 bénévoles de l'association ont été formés.

Sept nouvelles places d'hébergement d'urgence dans la Manche

Du côté des moyens mis à disposition par l'état, sept nouvelles places d'hébergement d'urgence voient le jour cet hiver dans le département, Six nouvelles places sont ouvertes à Cherbourg et une à Saint-Lô, indique la préfecture, par ailleurs quatre autres sont "pérennisés", c'est-à-dire que des places ouvertes seulement pour l'hiver seront désormais financées pour toute l'année

Il s'agit en tout de 8 places en auberge de jeunesse à Cherbourg, 2 places au CHRS urgences association Femmes à Cherbourg et réservées aux femmes victimes de violence , 1 place au CHRS villa Myriam du CCAS de Saint-Lô"

Ces ouvertures portent le total à 65 places disponibles en urgence pour les personnes à la rue dans la Manche. Et 25 places supplémentaire peuvent être ouvertes en cas de déclenchement du plan grand froid, c'est-à-dire si les températures descendent en dessous de zéro plusieurs jours de suite.