Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Lô : les agricultrices en pointe dans la grogne paysanne du Cotentin

-
Par , France Bleu Cotentin

Les agriculteurs se mobilisent à nouveau ce mardi un peu partout en France. Des opérations escargots, des rassemblements, etc... Dans la Manche, ils ont pris de l'avance. Dès hier, une cinquantaine d'entre eux, surtout des femmes, ont manifesté devant la préfecture à Saint-Lô.

Les femmes de la FDSEA étaient en première ligne de la contestation. Une délégation a reçue par le préfet.
Les femmes de la FDSEA étaient en première ligne de la contestation. Une délégation a reçue par le préfet. © Radio France - Théo Hetsch

Saint-Lô, France

Elles étaient les premières sur place. Une quinzaine de femmes agricultrices. Ce sont elles qui ont écris sur de grandes bâches noires "Macron, réponds-nous ! Sauve ton paysan". Elles qui ont ensuite accroché ces banderoles aux grilles de la préfecture, sous l'oeil de Catherine Girault, présidente de la commission agricultrice de la FDSEA :

"Malheureusement, c'est nous qui faisons souvent la comptabilité dans les exploitations. Nous sommes les premières à voir la situation très dangereuses pour nous agriculteurs". Parmi leurs griefs, les zones de non-traitement aux pesticides (ZNT), les taxes supplémentaires des États-Unis sur les vins et fromages français, les projets de traités de libre-échange UE-Canada (Ceta) ou UE-Mercosur ou encore la rémunération.

Et ce n'est pas vraiment le rendez-vous avec le préfet qui les rassure. Une demi-heure de réunion et les agricultrices ressortent, avec les mêmes attentes. "Le préfet nous a promis de faire remonter nos revendications à Emmanuel Macron, mais on attend maintenant des réponses concrètes sur le soutien de notre Etat à son agriculture" explique Anne Jeanne, secrétaire générale de la FDSEA de la Manche.

De grandes bâches noires ont été accrochées aux grilles de la préfecture. On pouvait y lire : "Macron, réponds-nous ! Sauve ton paysan". - Radio France
De grandes bâches noires ont été accrochées aux grilles de la préfecture. On pouvait y lire : "Macron, réponds-nous ! Sauve ton paysan". © Radio France - Théo Hetsch

Un soutien notamment aux femmes agricultrices, qui représentent 30% des chefs d'exploitations. Et qui sans doute pèseront au moins autant dans les cortèges des manifestations du jour...

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu