Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Mandé : Un chef étoilé aux fourneaux pour des patients diabétiques de l'hôpital Bégin

mercredi 28 novembre 2018 à 0:39 Par Florian Cazzola, France Bleu Paris

Invité par l’hôpital militaire Bégin, à Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne, un chef cuisinier étoilé a concocté un menu digne des grands restaurants pour une vingtaines de patients diabétiques. Le but, montrer que l'on peut bien manger, malgré la maladie.

Pour la deuxième année consécutive, le chef étoilé Akrame Benallal vient à l'hôpital militaire Bégin pour préparer un repas d'exception pour des patients.
Pour la deuxième année consécutive, le chef étoilé Akrame Benallal vient à l'hôpital militaire Bégin pour préparer un repas d'exception pour des patients. © Radio France - Florian Cazzola

Saint-Mandé, France

be"Oui chef !" Dans la cuisine du réfectoire de l’hôpital militaire Bégin de Saint-Mandé, dans le Val-de-Marne, Akrame Benallal et son cuisinier s'activent. Et pour cause, ce chef étoilé originaire de Touraine s'apprête à servir une vingtaine de patients diabétiques. Un repas sur mesure leur a été concocté. Au menu, un velouté de citrouille avec une pointe de moutarde légèrement vanillée, quasi de veau sur son ketchup de betterave et dérivés de pommes en dessert. "e

Pour les diététiciens de l'hôpital, l'objectif est avant tout de montrer aux patients qu'il est possible de se régaler, de déguster de bon mets sans forcément se priver, et ce malgré la maladie. 

20 patients diabétiques ont pu déguster un repas concocté par le chef étoilé Benallal.  - Radio France
20 patients diabétiques ont pu déguster un repas concocté par le chef étoilé Benallal. © Radio France - Florian Cazzola

Inciter les gens à cuisiner équilibré

La secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq était également présente, ce mardi, pour déguster ce repas. "Sublime, délicieux", les compliments ne manquent pas à l'issue du déjeuner. Il faut dire que les patients sont plus habitués à la nourriture servie dans les hôpitaux qu'aux repas gastronomiques proposés dans les établissements les plus chics de la capitale. 

"Quand on m'a appris que j'étais diabétique, ça a été très compliqué pour moi, avoue Valérie, 52 ans, diabétique depuis une quinzaine d'années. Avant, je mangeais n'importe quoi. Et puis, grâce aux diététiciens, j'ai appris à connaitre la valeur nutritionelle des aliments. Il a fallu que je change tout mon mode de vie, mais maintenant ça va mieux." Deux tables plus loin, Bruno lui aussi a eu du mal avec la maladie au début. "J'étais un peu perdu. Mais quand on déguste ces plats, on se rend bien compte qu'on peut très bien cuisiner, tout en étant raisonnable. Ça donne des idées."

Le menu concocté par le chef étoilé Akrame Bennalal.  - Radio France
Le menu concocté par le chef étoilé Akrame Bennalal. © Radio France - Florian Cazzola

Donner envie aux patients de cuisiner, les encourager à bien se nourrir et à réapprendre à apprécier les repas, c'était l'objectif du diététicien en chef de l'hôpital, le Major Michel. "Quand on est diabétique, souvent on a plein d'interdit, explique le professionnel de santé. On voulait, avec la complicité du chef étoilé, proposer aux patients un repas d'exception sans matière grasse et sans sucre. Et dire aux patients qu'on peut manger correctement en étant diabétique avec des mets simples que l'on peut cuisiner chez soi."