Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Mathieu-de-Tréviers fait la promo du vélo électrique pour aller au boulot

-
Par , France Bleu Hérault

À Saint-Mathieu-de-Tréviers, les habitants ont pu tester ce mardi des vélos électriques qui seront à disposition tout le mois de juin pour les trajets domicile-travail.

La communauté de communes met pendant un mois dix vélos électriques à disposition des habitants et de ses employés
La communauté de communes met pendant un mois dix vélos électriques à disposition des habitants et de ses employés © Radio France - Marie Ciavatti

Marre des bouchons ? Et si vous alliez au boulot à vélo plutôt qu'en voiture ? La communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup mène une expérience ce mois-ci pour développer les alternatives à la voiture : elle propose à 40 volontaires de tester le vélo électrique pendant une semaine chacun pour faire les trajets entre chez eux et leur lieu de travail.  

10 kilomètres sans effort en moins d'une demi-heure

Ce mardi matin, les vélos étaient mis à disposition devant le siège à St Mathieu de Tréviers. Gros succès. En deux heures à peine, 34 volontaires inscrits, dont Soizic qui habite à dix kilomètres de là. Venue sans trop y croire, elle est "_très agréablement surprise"_

"On n'a jamais la sensation de forcer, dit-elle. Une vitesse de croisière sympa (20 à 25 km/h). Pas besoin d'une douche quand on arrive au boulot et en plus je vais passer par un petit chemin bien plus joli que la départementale que je prends en voiture". Elle n'exclut pas d'investir dans un vélo électrique.

On va y arriver. Les gens en ont ras le bol d'être bloqués dans les embouteillages

Les élus eux aussi ont fait un tour à vélo, histoire de montrer l'exemple. "Même pas essouflé, plaisante Alain Barbe, président de la communauté de communes. Il faut montrer qu'on peut circuler facilement avec ce vélo même sur notre territoire chaotique". Ardent défenseur des alternatives à la voiture, il croit dur comme fer au développement des transports doux. "Il faudra sans doute organiser différemment sa journée de travail, intégrer autrement le temps de transport, mais on va y arriver !"

Un travail de longue haleine

A Saint-Mathieu, certains le font déjà explique Pierre qui est venu par curiosité. "J'ai des collègues qui viennent travailler en vélo électrique depuis le Nord de Montpellier". Mais c'est un travail de longue haleine de convaincre confirme Marie-France Sicard, en charge de la mobilité pour la collectivité. "C'est très difficile. _Chacun a ses raisons et ses petites habitudes_. On ne peut pas leur imposer de changer, ça doit venir d'eux. C'est pour ça que ça prend du temps."

En attendant le Grand Pic Saint Loup va investir cette année dans trois vélos électriques, qui seront à disposition des employés. Elle encourage par ailleurs le covoiturage ("Réseau pouce", "Réseau pro") et travaille au développement d'une ligne de bus à haut niveau de service avec un arrêt à Teyran. 

"Une vraie bonne expérience", Soizic, 32 ans.

"Il y a une envie. Les gens en ont ras le bol d'être bloqués dans leur voiture". Alain Barbe, président de la communauté de communes

Reportage à vélo (ou presque)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess