Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Michel-en Brenne préempte l'étang du couvent

mardi 31 octobre 2017 à 20:53 Par Gaëlle Fontenit, France Bleu Berry

C'est un nouveau rebondissement dans le dossier de l'étang du Couvent : alors que le département de l'Indre et le PNR de la Brenne ont renoncé à préempter le site, la commune de Saint-Michel-en-Brenne se porte acquéreur. Elle a déposé le dossier chez le notaire ce mardi 31 octobre.

Guy Valet, le maire de Saint-Michel-en-Brenne
Guy Valet, le maire de Saint-Michel-en-Brenne © Radio France - Gaëlle Fontenit

Saint-Michel-en-Brenne, France

Il ne faut pas se fier à l'eau qui dort de l'étang du Couvent... De nouveau, le dossier fait des vagues. En vente depuis 3 ans, l'étang, situé sur la commune de Saint-Michel-en-Brenne, mitoyen de la Réserve de Chérine, semblait avoir trouvé preneur il y a un mois : Eric Lhomond, un homme d'affaire installé à Londres mais berrichon d'origine, avait obtenu le feu vert du département de l'Indre pour se porter acquéreur. Malgré le projet défendu par la Réserve de Chérine, Serge Descout, président du conseil départemental, avait décidé de ne pas préempter. Il laissait donc le champ libre à Eric Lhomond pour développer son projet piscicole. D'autant que le Parc naturel régional de la Brenne, qui lui aussi avait la possibilité de préempter, ne l'avait pas fait. L'affaire semblait donc conclue.

Installer un agriculteur et développer le tourisme

Mais c'était sans compter la détermination du maire de Saint-Michel-en-Brenne, Guy Valet. "_Lorsque Serge Descout m'avait appelé pour avoir mon sentiment sur cette vente, je lui avais dit que j'aurais trouvé bien dommage de ne pas saisir cette chance ! Je pense à ma commune ! Toutes les maisons où presque y sont à vendre, on peut compter les agriculteurs en exe_rcice sur les doigts d'une main ! Ce site est une formidable opportunité !". A l'unanimité, le conseil municipal a donc décidé de se positionner pour préempter. Le dossier a été déposé chez le notaire ce mardi 31 octobre.

Quant au projet porté par la mairie, il est sensiblement identique à celui défendu par la Réserve de Chérine. A quelques détails près : "Nous voulons signer une convention avec Chérine. Nous tenons à ce que les trois observatoires que nous implanterions soient accessibles gratuitement toute l'année. Nous voudrions aussi nous réserver la pêche annuelle, qui sera effectuée par un pisciculteur de la commune. Enfin, nous tenons à ce que 20 hectares soient défrichés pour installer un agriculteur. Nous voulons lutter contre la Solognisation de la Brenne ! Le territoire se ferme, c'est très inquiétant..."

Eric Lhomond décidé à contester

De son côté, Eric Lhomond se dit très surpris de la décision de la commune : " Je ne vois pas ce qu’amènerait de plus le projet de la commune. Je ne comprends pas ce que veut en faire Saint Michel et je ne vois pas comment elle pourrait avoir les moyens d'acheter un site vendu 1 million d'euros... Juste pour mettre les chiffres en perspective, la commune a déjà une dette de 600.000 euros et un budget de 300.000 euros par an. Cela n'a pas de sens si vous pensez aux contribuables"

Capture d'écran Google Map localisant l'étang du Couvent à Saint Michel en Brenne - Aucun(e)
Capture d'écran Google Map localisant l'étang du Couvent à Saint Michel en Brenne

Des arguments que réfute le maire, Guy Valet : "Nous ne sommes pas du tout en déficit, nous avons même une belle avance de trésorerie. Nous aurions en plus 80 % de subventions pour acheter et nous fiancerions le reste avec un petit emprunt que nous rembourserions notamment avec le produit des pêches... Il n'y aura aucune hausse d'impôts pour acheter cet étang!"

Eric Lhomond annonce d'ores et déjà qu'il compte prendre conseil pour contester la démarche de la commune et qu'il n'entend pas renoncer à son projet.

Le projet d'Eric Lhomond

  • Développer une activité piscicole et créer un emploi
  • Créer deux observatoires ouverts gratuitement au public : l'un donnerait sur l'étang et l'autre sur l'étang Cistude, propriété de la Réserve de Chérine
  • Ouvrir 8 jours par an les chemins de randonnée aux promeneurs
  • Défricher 1.500 m2 du terrain

Le projet de la commune de Saint-Michel-en-Brenne

  • Défricher 20 hectares de terrain pour permettre l'installation d'un éleveur et ouvrir les paysages brennous.
  • Confier la pêche à un pisciculteur de la commune. Le produit permettrait en partie de rembourser l'emprunt contracté pour acheter le site
  • Créer des sentiers de randonnées et les ouvrir à tous
  • Créer 3 observatoires ouverts gratuitement au public
  • Confier la gestion du site par convention à la Réserve de Chérine