Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Nicolas et laïcité à Huningue : la polémique fait pschitt

Huningue, France

La Saint-Nicolas a bien été célébrée ce mardi 6 décembre, dans les écoles maternelles des Pâquerettes et des Coccinelles, à Huningue (Haut-Rhin). Ce vendredi, l'inspectrice de l'Education nationale revient sur cette fausse polémique "regrettable".

L'école maternelle publique des Coccinelles, à Huningue (Haut-Rhin).
L'école maternelle publique des Coccinelles, à Huningue (Haut-Rhin). © Radio France - Guillaume Chhum

Les enfants des maternelles de deux écoles publiques de Huningue, les Pâquerettes et les Coccinelles, ont bien fêté Saint-Nicolas ce mardi 6 décembre. Un passage éclair du patron des écoliers, certes, mais en aucun cas, la fête de la Saint-Nicolas n'a été annulée "par respect de la laïcité", comme le dénonçait jeudi le maire de Huningue dans un courrier adressé aux deux directrices d'école concernées. Ce vendredi matin, les personnels de l'éducation nationale étaient présents auprès des enseignants et des parents d'élèves pour éteindre une polémique qui s'est amplifiée.

Une question instrumentalisée"

Les deux écoles n'ont jamais interdit la présence du Saint-Nicolas au nom du principe de laïcité, comme le confirme ce vendredi, Isabelle Schaeffer, inspectrice de l'éducation nationale pour la circonscription de Saint-Louis. Mais faute de personnel suffisant, Saint-Nicolas n'a pu y faire que des passages éclairs. "Il est passé très vite, il a juste déposé les manalas pour que les enfants puissent goûter. On a entendu la clochette, mais il ne s'est pas arrêté parce qu'il avait beaucoup de travail."

"Le St Nicolas est passé très vite dans les classes " :Isabelle Schaeffer

"Nous avons rencontré les deux équipes enseignantes. On a échangé sur comment affronter et aborder la situation, à la fois pour apaiser et pour faire entendre la voix de la réalité des faits. Elles ont déjà reçu des messages de soutien des parents qui ont confirmé que la fête avait eu lieu. Ce qu'il va falloir dépasser, c'est cette violence qui vient de personnes qui en plus n'habitent pas Huningue, n'ont pas d'enfants scolarisés à Huningue ou qui instrumentalisent la question d'une manière assez détestable. On arrive en fin de trimestre, tout le monde est fatigué, les écoles ont fait beaucoup de choses, l'engagement des enseignants est toujours entier. Ça ne devrait pas arriver, c'est très regrettable."

Isabelle Schaeffer, au micro de Guillaume Chhum

Choix de la station

À venir dansDanssecondess