Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les sangliers de plus en plus nombreux dans les champs de maïs du Périgord

-
Par , France Bleu Périgord
Saint-Pierre-d'Eyraud, France

Dimanche matin la commune de Saint-Pierre-d'Eyraud a organisé une grande battue aux sangliers. Le seul moyen pour le maire et ses administrés de lutter contre les ravages causés par le mammifère dans les champs de maïs.

Marc Guichard est le président de l'amical des chasseurs de Saint-Pierre-d'Eyraud
Marc Guichard est le président de l'amical des chasseurs de Saint-Pierre-d'Eyraud © Radio France - Manon Derdevet

Les sangliers de plus en plus nombreux dans les villes et dans les champs. C'est l'amère constat que font les habitants de Saint-Pierre-d'Eyraud et des communes alentours. Résultat, les sangliers causent un certain nombre de dégâts et ce en premier lieu dans les champs de maïs. Pour limiter les pertes, les agriculteurs et les chasseurs du Périgord Pourpre organisent de nombreuses battues.

Dimanche matin, à Saint-Pierre-d'Eyraud, la petite ville d'un peu plus de 1 700 habitants a organisé une grande battue. 35 chasseurs, et leurs chiens, venus de plusieurs communes du secteur ont participé à cette chasse. C'est Marc Guichard, le président de l'amical des chasseurs de Saint-Pierre-d'Eyraud qui a organisé la battue. Objectif : prélever des sangliers mais aussi, et surtout, repousser les sangliers vers la forêt pour qu'ils n’empiètent plus sur les champs.

Pour l'occasion, la RD32 qui traverse la commune a même été fermée à la circulation toute la matinée. Le seul moyen pour Jean-Pierre Favre le maire de la commune de Saint-Pierre-d'Eyraud de préserver les champs de maïs des agriculteurs de la commune.

Jean-Pierre Favre est le maire de la commune de Saint-Pierre-d'Eyraud

"Nous avons une population de sangliers en très forte augmentation. Il font d'énormes dégâts. On n'avait jamais vu ça dans la commune." Jean-Pierre Favre maire de Saint-Pierre-d'Eyraud

Selon le maire, il n'est pas rare de voir passer dans la ville des troupeaux de 25 à 30 sangliers en plein milieu de sa commune. "On voit des bêtes partout. D'après la garderie, on serait au-delà de 150 sangliers sur la commune", s'inquiète l'élu.

Selon le maire certains agriculteurs pourraient tout perdre cette année. Mais il est difficile cependant pour le moment d'évaluer l'ampleur des dégâts, il faudra attendre la récolte d'ici un mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess