Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Privat : le lieu de rencontre des homosexuels met en colère des habitants

vendredi 24 février 2017 à 6:17 Par Pierre-Jean Pluvy, France Bleu Drôme Ardèche

Le bois qui jouxte le stade de foot de Saint-Privat (Ardèche) est devenu au fil du temps un lieu de rencontres pour des homosexuels de la région. Le lieu est de plus en plus fréquenté et de plus en plus sale.

Des habitants de Saint-Privat viennent constater la saleté du lieu
Des habitants de Saint-Privat viennent constater la saleté du lieu © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Saint-Privat, France

Des habitants de Saint-Privat (Ardèche) se sont rassemblés hier dans le bois à côté du stade de foot. Ils sont rentrés dans le bois pour constater d'eux-même la saleté des lieux.

Préservatifs usagers, canettes et mouchoirs jonchent le sol - Radio France
Préservatifs usagers, canettes et mouchoirs jonchent le sol © Radio France - Pierre-Jean Pluvy

Des habitants en colère

Les habitants expliquent qu'ils ne peuvent plus aller se promener dans cet endroit assez joli de la commune au bord de l'Ardèche. Andrée par exemple est propriétaire ici de parcelles de terrain. Elle venait s'y promener avec ses petits-enfants. Depuis quelques années elle y a renoncé. Autre argument la présence en permanence d'enfants dans le secteur puisque le stade de foot est à proximité.Tous affirment qu'ils ne sont pas homophobes.

Des élus démunis

Le maire de Saint-Privat était présent. il a alerté les gendarmes mais les choses ne changent pas. Il faut dire que les infractions ne sont pas caractérisés. Jeter un mouchoir dans le bois ne permet pas une interpellation. Par ailleurs l'exhibition n'est pas caractérisée au fond du bois. Et pourtant le nombre de voitures qui sillonnent la petite route du bois est en forte augmentation, jusqu'à une quinzaine dit l'organisateur de la manifestation Paul Fangier.