Société

Saint-Sébastien-sur-Loire : ils se passent de mails pendant trois jours !

Par Marion Fersing, France Bleu Loire Océan mercredi 20 janvier 2016 à 18:35

Trois jours sans mail à la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire
Trois jours sans mail à la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire © Radio France - Marion Fersing

La mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire a demandé à ses agents de ne plus s'envoyer de mails en interne pendant 3 jours. Parce que les courriers électroniques sont souvent envahissants et pour pour rappeler à tout le monde que c'est bien aussi de se parler.

Chaque jour, ce sont 2 500 mails qui sont envoyés en interne à la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire ! Et à peu près autant vers l'extérieur. C'est énorme, surtout qu'il faut y rajouter les courriers indésirables. Du coup, certains agents se sentent engloutis par tous ces courriels. Il faut les ouvrir, il faut les lire, y répondre... Tout ça en continuant de faire le reste du travail. C'est envahissant et, un mail, c'est souvent un peu froid malgré les "cordialement" et les "bien à vous" de rigueur, il arrive donc qu'il y ait des malentendus entre ceux qui les envoie et ceux qui les reçoivent. Le problème n'est pas nouveau, il a d'ailleurs fait l'objet de plusieurs publication de la part de l'Orse, l'observatoire de la responsabilité sociétale des entreprises, en 2011 et en 2015.

Les mails posent parfois problème explique Isabelle Théron, la DGS

On va voir les gens, on discute, ça recrée du lien entre les agents

La mairie a donc décidé de faire un break : 3 jours sans s'envoyer de mails en interne, hormis une nécessité absolue. Pour voir ce qui est vraiment utile, pour voir aussi comment s'en passer et pour se rappeler que c'est bien, aussi, de se parler. "Au début, on s'est senti un peu perdu, on ne savait plus comment faire", raconte Anne qui travaille aux relations internationales. "Et puis on a repris le téléphone, on a recommencé à prendre rendez-vous avec les gens". Audrey, au développement durable, acquiesce : "on va voir les gens quand leur bureau n'est pas trop loin et on discute. Du travail, mais aussi du reste. Ces trois jours sans mail, ça recrée des liens entre les agents".

Anne profite aussi de ce laps de temps pour prendre du recul : "d'habitude, on envoie un mail, et puis on se dit, 'il y aura bien une réponse'. Là, l'analyse, elle se fait au point de départ. Qu'est-ce qui est urgent et qu'est-ce que je dois faire passer comme message aujourd'hui ? Qu'est-ce qui peut attendre la fin de la semaine ? C'est une autre façon de considérer le travail, je crois"

Le téléphone n'arrête pas de sonner, on est sans cesse interrompu

Mais tout le monde n'est pas ravi de ces trois jours sans mail. Pierrick, le webmaster, assure que ça ne le gêne pas tous ces mails, et que, dès qu'il le peut, il va voir directement ses collègues plutôt que de leur envoyer un courriel. Pour Marie, des ressources humaines, c'est même plus compliqué de s'en passer : "le téléphone n'arrête pas de sonner ! Les agents passent nous voir directement, résultats, on est sans cesse interrompu. Alors qu'avec les mails, on peut décider de les regarder plus tard, une fois qu'on a fini ce qu'on est en train de faire". Elle est quand même contente de ce test, "c'est intéressant de réfléchir sur le sujet".

Notre reportage à la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire

Après ces trois jours sans mail, les agents de la mairie de Saint-Sébastien-sur-Loire vont se laisser le temps de la réflexion et ils se retrouveront le 25 février pour faire le bilan et pour faire des propositions pour mieux utiliser les courriers électroniques au quotidien.