Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint-Sébastien-sur-Loire installe des caméras de vidéoprotection

mercredi 1 juin 2016 à 8:40 Par Hajera Mohammad, France Bleu Loire Océan

La commune de Loire-Atlantique a décidé d'installer des caméras sur plusieurs sites et bâtiments publics. Une dizaine sont en service depuis trois semaines. Objectif : lutter contre la délinquance qui reste pourtant stable dans la ville. L'opposition regrette le manque de concertation.

Caméra fixée sur la salle municipale de la Noë Cotté à Saint-Sébastien-sur-Loire
Caméra fixée sur la salle municipale de la Noë Cotté à Saint-Sébastien-sur-Loire © Maxppp - Johan BEN AZZOUZ

Saint-Sébastien-sur-Loire, France

Dans un communiqué, le groupe de l'opposition municipale déplore "un manque de débat en conseil municipal".  Son chef de file, Michel Caillaud affirme avoir appris leur installation "en lisant la presse".  Il pointe également du doigt leur coût "300.000 euros d'après les journaux". "Il faut un débat, il n'est pas trop tard. Il faut veiller sur les libertés publiques et surtout mesurer l'efficacité entre le coût et les services rendus"  explique l'élu. Du coté de la mairie, on assure que la vidéoprotection faisait partie du programme du maire en 2014.  Yves Rio, l'adjoint à la sécurité apporte aussi quelques précisions sur le prix. "Le dispositif entier coûte 290.000 euros. 90.000 euros pour les caméras et 200.000 pour l'installation de la fibre optique",précise-t-il.

Caméra fixée sur la salle municipale de la Noë Cotté à Saint-Sébastien-sur-Loire - Radio France
Caméra fixée sur la salle municipale de la Noë Cotté à Saint-Sébastien-sur-Loire © Radio France - Hajera Mohammad

Au total 23 caméras seront installées dans la ville, toutes sur des sites publics. La mairie, la salle municipale de la Noë Cottée, la salle de concert l'ESCALL  ou encore le stade René Massé sont concernés.

 "Il s'agit de vidéoprotection, pas de vidéosurveillance"

Le chef de la police municipale, Thierry Tourmente insiste "il s'agit de vidéoprotection pas de vidéosurveillance". Les images enregistrées sont directement envoyées à un serveur. Aucun agent n'est assis derrière un écran pour les regarder en direct. Elles sont envoyées à la police nationale seulement sur réquisition judiciaire. Les habitants de Saint-Sébastien-sur-Loire eux, sont partagés. Selon Julien  "n'importe quel hacker peut y avoir accès".  Domi aurait préféré d'abord voir "plus de policiers". Sophie, elle, est plutôt rassurée par la présence de ces caméras "à condition qu'elles soient dans des zones, où il y a un besoin".

Message sur la porte de la salle de la Noé Cottée - Radio France
Message sur la porte de la salle de la Noé Cottée © Radio France - Hajera Mohammad

La ville de Saint-Sébastien-sur-Loire installe des caméras de vidéoprotection