Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Saint-Sylvestre : "Ce qu'on veut éviter en Sarthe, ce sont les fêtes qui deviennent des clusters"

-
Par , France Bleu Maine

Des centaines de policiers et gendarmes participeront aux contrôles de la nuit de la Saint-Sylvestre ce jeudi. Un réveillon sous couvre-feu, alors que le département connaît toujours le plus haut niveau de circulation du coronavirus dans la région.

Le préfet de la Sarthe Patrick Dallennes lors d'un contrôle du couvre-feu au Mans.
Le préfet de la Sarthe Patrick Dallennes lors d'un contrôle du couvre-feu au Mans. © Radio France - Alexandre Chassignon

Dès 20 heures ce jeudi, les contrôles se multiplieront sur les routes sarthoises pour ce réveillon sous couvre-feu. Alors que la sécurité routière est d'habitude la priorité, cette année c'est le contrôle de la pandémie, qui reste très active en Sarthe.

Avec cette difficulté : comment contrôler ce qui se passe dans les habitations ? S'il y a des problèmes, cela se verra, assure le préfet de la Sarthe Patrick Dallennes : "S'il y a une intervention pour tapage ou trouble à l'ordre public et que les forces de l'ordre constatent qu'il y a une fête organisée, elles pourront aussi verbaliser sur le fondement de l'infraction aux règles sanitaires, soit 135€ d'amende pour chaque participant. Tout cela dans le respect de l'état de droit, notamment l'inviolabilité du domicile."

L'ennemi c'est "le relâchement"

Les rassemblements publics sont en effet interdits mais on a le droit de recevoir de la famille ou une poignée d'amis (à condition que tout le monde passe la nuit sur place jusqu'à la levée du couvre-feu à 6 heures). "Ce qu'on vise c'est le débordement, la fête avec de la musique amplifiée, de l'alcool, un relâchement complet. _Surtout si on danse ou qu'on chante, on risque de créer un cluster_".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess