Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saint Valentin : dans les coulisses des bouquets de roses au marché de gros de Tours

mercredi 14 février 2018 à 5:39 Par Marie-Ange Lescure, France Bleu Touraine

Un bouquet, une ou deux roses : elle sera forcément rouge, en bouton : tradition oblige pour la Saint Valentin. Les grossistes au marché de gros de Tours ont passé commande il y a 2 mois dans des fermes en Afrique. Pour les fleuristes, c'est le coup de stress : ne pas rater cette journée !

des centaines de bottes de roses rouges sont arrivées du Kenya et d'Ethiopie pour respecter la tradition de la Saint Valentin
des centaines de bottes de roses rouges sont arrivées du Kenya et d'Ethiopie pour respecter la tradition de la Saint Valentin © Radio France - Marie-Ange Lescure

Tours, France

Plusieurs centaines de millions de roses vont être vendues en ce jour de Saint Valentin à travers le Monde !   Une rose rouge symbole de l'amour que certains hommes ont pensé à réserver et que d'autres achèteront à la dernière minute en sortant du travail 

Pour les fleuristes, c'est la journée où il ne faut pas se rater car on ne peut pas reporter à plus tard la Saint Valentin . Chez les grossistes du marché de gros de Rochepinard, là aussi, les commandes ont été multipliés par 10 sur les roses rouges par rapport à une semaine normale   Christophe a géré toutes ces commandes chez Fleurs Assistance, il a passé commande au Kenya et en Ethiopie, il y a plus de deux mois pour  être sûr de recevoir ses fleurs au bon moment. "La rose rouge est un produit frais, elle doit arriver en bouton, avec une tige plus ou moins longue, si l'on souhaite faire une composition ou l'offrir en gerbe. C'est la tradition et la fleur de ce jour-là" 

Maintenant le stress a changé de camp : ce sont les fleuristes qui vont devoir faire face à la demande : ils ont déjà récupéré leurs dizaines de bottes de roses, plus un peu de feuillages verts et quelques branches blanches pour faire des compositions : "Il y a en fait plusieurs sortes de clients" explique Rémy fleuriste à Tours "ceux qui achètent régulièrement des fleurs pour leurs femmes et qui ont passé commande au moins huit jours avant, ceux qui vont venir dans la journée chercher les fleurs mais tous sont assez généreux : ce sont des gros paniers que l'on fait ce jour-là. Mais il y aussi les petits jeunes qui fêtent leur première Saint Valentin, qui n'ont pas beaucoup de moyens mais qui vont repartir avec une ou quelques roses, mais pour tous c'est le geste qui compte" conclut Rémy.

Delphine est aussi fleuriste mais ne travaille que pour des événements particuliers de la vie de ses clients et elle s'est fait une règle de conduite : des fleurs de saison et cultivées en France : "on peut" dit-elle "faire de très beaux bouquets avec des petites fleurs comme les renoncules, les anémones, les premières tulipes  ou encore la giroflée !" . Si vous souhaitez découvrir des compositions autre que celles de roses rouges pour la Saint Valentin, vous pouvez découvrir les créations de Delphine sur son site internet : http://niveole-fleuriste.com/