Société

Saint Valentin : à la recherche du grand amour

Par Martine Bréson, France Bleu Paris vendredi 13 février 2015 à 11:25

La Saint-Valentin
La Saint-Valentin © Maxppp

Les agences matrimoniales séduisent toujours et sur internet les sites se multiplient et se spécialisent comme mouqabalat. com. lancé dimanche dernier par un imam du Val-de-Marne.

Les agences matrimoniales existent toujours et elles font recette. On les croyait ringardes et tombées dans l’oubli avec la multiplication des sites internet. Eh bien non. Les clients sont là.

Quant aux sites de rencontres sur internet , certains se spécialisent comme mouqabalat.com lancé par un imam du Val-de-Marne dimanche dernier pour ceux qui voudraient fonder un foyer musulman.

Mouqabalat.com

C’est une première. Un imam vient de lancer dans le Val-de-Marne un site de rencontre uniquement destiné à ceux qui veulent fonder un foyer musulman . Il existait déjà des sites de rencontre pour les personnes musulmanes mais pour mouqabalat.com, ce qui est inédit c’est que les hommes et les femmes inscrits sur le site ne peuvent pas entrer directement en contact. La rencontre se fait par l’intermédiaire de l’imam selon les préceptes musulmans.

E rencontres 100% Halal

Dans les informations demandées, en plus des classiques "âge, profession, niveau scolaire" il y a aussi le niveau de religiosité . L’imam refuse de considérer ce site comme un site communautariste. Lancé dimanche dernier il semble correspondre à une demande. Il y a déjà 160 inscrits.

Les agences matrimoniales

Beaucoup se tournent vers les agences matrimoniales après avoir essayé les sites de rencontres sur internet . De déceptions en déceptions ceux qui cherchent l’amour finissent pas se tourner vers ces agences pour trouver celui ou celle qui partagera leur vie. C’est en tout cas ce que disent les patrons d’agences matrimoniales.

Leurs clients viennent de tous les milieux sociaux. Contrairement aux idées reçues, ils ne sont pas forcément "vieux et moches". Les profils sont variés, les âges aussi (de 25 à 75 ans). Dans les listings des agences matrimoniales, on trouve aussi bien des hommes d’affaires pressés, des artistes qui ne veulent pas s’afficher, que des femmes au foyer ou des étudiantes timides. Ils sont divorcés ou ils n’arrivent pas à nouer une relation durable. Souvent, ils ont tenté de trouver l’âme sœur par l’intermédiaire d’un site de rencontre sur internet et ils ont été déçus.

S Agences matrimoniales

Pour s’inscrire dans une agence matrimoniale, il faut verser entre 1.000 et 2.500 euros selon la durée et le nombre de personnes rencontrées. Les agences sont très strictes sur les profils. Impossible de mentir sur son âge ou sa profession. Contrairement aux sites internet où tout va très vite, il faut compter plusieurs mois avant de faire des rencontres via une agence matrimoniale mais comme sur les sites la réussite n’est pas garantie.