Société

Saint-Valérien au bord du gouffre financier

Par Martin Cotta, France Bleu Loire Océan lundi 16 février 2015 à 6:00

Coupure de billets de vingt et cinquante euros
Coupure de billets de vingt et cinquante euros © Fotolia.com

En Vendée, Saint-Valérien est tout près de l'asphyxie financière. Dans cette petite commune de 506 habitants, il manque 300 000 euros.

La commune vendéenne de Saint-Valérien est endettée à 66% de ses recettes de fonctionnement. Le déficit se creuse. En 2013, il s'évaluait à plus de 300 000 euros, soit beaucoup pour une commune de 506 habitants. La Chambre régionale des Comptes des Pays-de-la-Loire, saisie par le préfet de Vendée, s'est penchée sur le cas de Saint-Valérien. Elle parle d'une"situation financière dégradée".

Il y a, entre autres, la construction d'un lotissement en 2007 qui pose question : 50 terrains pour une enveloppe de près de 700 000 euros. Mais seuls 12 terrains ont trouvé preneur aujourd'hui. C'est donc loin d'être rentable. Mais la maire Cécile Bouchet, première adjointe à l'époque, ne regrette pas cet investissement : "je pense qu'à l'époque, tous les voyants étaient au vert, il y avait tout lieu de penser que c'était un beau projet qui pouvait développer notre commune. Mais il était sûrement surdimensionné par rapport à la taille de la commune, et les difficultés économiques du sud est de la Vendée ne nous ont pas aidé à commercialiser les parcelles" .

Déficit = augmentation d'impôts ? 

Des travaux d'aménagement dans le bourg ont aggravé les déficits. Pour faire des économies, la secrétaire de mairie travaille une journée de moins et il n'y a plus de cuisine pour les cantines des écoles. Qu'en est-il des impôts ? Doivent-ils augmenter ? Pas trop, répond en substance François Monti, le président de la Chambre régionale des comptes : "Il faut faire très attention : la difficulté c'est que les lots n'ont pas été vendus. Et si la fiscalité augmente trop, ça ne fera pas venir les gens"

Entre 2013 et 2014, les impôts à Saint-Valérien ont augmenté de 2%. Une nouvelle augmentation sera soumise au vote du conseil municipal au mois de mars.

Saint-Valérien déficits enro

Des petites communes au bord de l'étranglement.

Cette situation, un trou de 300 000 euros pour une commune de 506 habitants, n'est pas fréquente, mais cela arrive quand même. Et de plus en plus souvent, souligne l'Association des maires ruraux de France. Au-delà d'une éventuelle mauvaise gestion du budget municipal, l'AMRF dénonce la situation globale des petites communes. Le directeur de l'AMRF, Cédric Szabo, rappelle "qu'aux yeux de l'Etat,  un habitant d'une petite commune vaut deux fois moins que celui d'une grande ville" . Cela signifie moins de dotations pour la petite commune. "Les élus font le maximum, poursuit-il, avec leur talent et leurs faiblesses, il y a certainement des projets pas assez maîtrisés, mais les élus essaient de faire vivre une collectivité locale avec des moyens plus limités que dans des concentrations urbaines"

Saint-Valérien déficits SON