Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sainte-Marie-la-Mer va accueillir 86 migrants de la jungle de Calais

lundi 3 octobre 2016 à 14:54 Par François David, France Bleu Roussillon

L’arrivée imminente de 86 migrants dans la station balnéaire de Sainte-Marie-la-Mer (Pyrénées-Orientales) suscite l’inquiétude des riverains.

© Maxppp - Marc Demeure

Sainte Marie la Mer, Sainte-Marie, France

La préfecture des Pyrénées-Orientales a choisi la commune de Sainte-Marie-la-Mer pour accueillir 86 migrants évacués de la jungle de Calais, essentiellement des hommes mais aussi quelques familles.

Leur arrivée est prévue à la mi-octobre dans un centre de vacances de l’entreprise EDF, situé au cœur d’une zone résidentielle.

Reportage

Dans le voisinage, les riverains expriment leur inquiétude. "Ici habitent surtout des personnes âgées et des femmes seules, cette situation nous préoccupe."

Le maire de Sainte-Marie Pierre Roig tente de rassurer la population, tout en précisant qu’il n’était pas candidat pour accueillir les migrants. "Tout est fait pour que cela se passe bien".

Pierre Roig, maire de Sainte-Marie

Dans le village-vacances de quatre hectares, les migrants seront pris en charge par l’association ACAL (association catalane d’actions et de liaisons), qui est déjà intervenue pour des missions identiques à Campôme et au Barcarés.