Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Saintes: le projet de réaménagement de l'amphithéâtre gallo-romain fait débat

lundi 9 octobre 2017 à 5:00 Par Antoine Miailhes, France Bleu La Rochelle

La mairie devrait faire installer dans les prochaines années des gradins dans l'amphithéâtre pour accueillir des spectacles. L'association saintaise de défense du patrimoine, Médiactions, s'y oppose et a lancé une pétition en ligne. Elle a peur pour l'avenir du site.

Cécile Trébuchet, présidente de l'association "Médiactions".
Cécile Trébuchet, présidente de l'association "Médiactions". © Radio France - Antoine Miailhes

Saintes, Charente-Maritime, France

L'amphithéâtre gallo-romain de Saintes, Cécile Trébuchet, présidente de l'association Médiactions, le connait comme sa poche. Chaque année, elle organise plusieurs visites guidées du site, alors pour elle, voir des gradins au milieu des vieilles pierres qui dessinent cet ancien lieu de combat des gladiateurs, c'est inconcevable. "Le fait que 5000 personnes (la probable capacité des gradins) se retrouvent assises en ce lieu est dangereux pour le monument. Cela pourrait engendrer des vibrations ou des tremblements qui fragiliseraient la pierre."

Rajouter des gradins ne préserve en rien le monument. Cécile Trébuchet, présidente de Médiactions

Ce qu'elle redoute également c'est que la structure soit dénaturée. "Rajouter des gradins, ne préserve en rien ce monument et ne fait que rajouter des éléments qui n'ont rien à voir avec la lecture historique de l'amphithéâtre."
Du côté de la mairie, on assure que c'est le contraire. Pour Isabelle Oberson, directrice des affaires culturelles à la ville de Saintes, il n'est pas question de voir du béton ou autre matériau dénaturer la structure. "L'idée c'est de valoriser la structure initiale et de redonner davantage de visibilité aux gradins de l'époque. On a bien regardé les mauvais exemples pour voir ce qu'il ne fallait pas faire" . Une référence aux arènes de Fréjus, qui en 2010, ont été restaurées avec du béton.

Une étude archéologique déterminera les aménagements. Isabelle Oberson, directrice des affaires culturelles de Saintes

Isabelle Oberson affirme également qu'aucun aménagement n'a pour le moment été décidé. "Nous n'en sommes qu'aux prémices. Nous attendons d'abord les résultats de l'étude archéologique qui va bientôt démarrer (mi-octobre), ce sont eux qui détermineront les aménagements à réaliser et la capacité des gradins".
Cette étude se terminera dans trois mois. D'ici là, le projet sera rendu public avant la fin de l'année.