Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société DOSSIER : Lactalis : du lait infantile contaminé par la salmonelle

Salmonelle : Leclerc, Auchan, Carrefour, Système U, Cora et Intermarché ont vendu du lait en poudre Lactalis incriminé

mercredi 10 janvier 2018 à 23:57 Par Charlotte Coutard, France Bleu Mayenne

De nombreuses grandes enseignes de grande distribution ont reconnu ce mercredi avoir vendu des boîtes de lait en poudre Lactalis, qui auraient dû être retirées des rayons en raison d'une possible contamination aux salmonelles.

Près de 2000 produits Lactalis vendus après le retrait.
Près de 2000 produits Lactalis vendus après le retrait. © Maxppp - Nathalie Saint-Affre

Craon, France

Après l'enseigne Leclerc, Auchan, Carrefour, Cora, Système U et Intermarché ont reconnu avoir vendu des boîtes de lait en poudre Lactalis qui auraient dû être retirées des rayons en raison d'une contamination aux salmonelles.

52 boîtes ont "échappé à la vigilance"

Chez Auchan, ce sont 52 boîtes de lait infantile Lactalis qui ont été vendues. "Malgré le retrait effectif de 36.000 produits, 52 produits supplémentaires - des boîtes de lait infantile - ont échappé à la vigilance de nos équipes et ont été vendus après la date du rappel sur 28 magasins", écrit Auchan dans un communiqué. L'enseigne se dit "consterné et présente ses excuses pour ces erreurs subies par ses clients".  

"Le numéro consommateurs Auchan (03.5930.5930) est à la disposition des consommateurs qui auraient des questions", poursuit Auchan.

Des révélations en cascade

Après Leclerc et Auchan, ce mercredi Carrefour (434 produits), Système U (384 produits), Cora (72 produits) et Intermarché (deux signalements de consommateurs pour le moment selon le patron du groupe), ont reconnu à leur tour avoir vendu des produits infantiles Lactalis concernés par les demandes de retrait.

Ce mardi déjà, l'enseigne Leclerc avait reconnu avoir vendu 984 produits concernés par le rappel du 21 décembre dans certains de ses magasins. Soit au total près de 2000 produits Lactalis vendus, qui auraient dû être retirés des rayons.

Plusieurs familles envisagent de porter plainte, selon l'association des familles de victime du lait contaminé aux salmonelles.

La colère du patron d'intermarché

Intermarché a ouvert une enquête interne. Une cliente affirme en effet avoir acheté, le 3 janvier dans un Intermarché de Marles-les-Mines dans le Pas-de-Calais, une boîte de lait faisant partie des lots rappelés pour une possible contamination à la salmonelle.  Un autre cas a été signalé.

"Une gestion chaotique de sa crise" par Lactalis.

Thierry Cotillard, le président du groupe de distribution a annoncé ce mercredi qu'Intermarché va arrêter "définitivement la commercialisation de tous les produits infantiles Lactalis à la marque Milumel dans tous les points de vente". Le PDG d'Intermarché dénonce une "gestion chaotique de sa crise" par Lactalis.

Ce qu'on est en train de vivre avec Lactalis, c'est quelque chose que je n'ai jamais vu en France.

"Ce qu'on est en train de vivre avec Lactalis, c'est quelque chose que je n'ai jamais vu en France. Ça fait vingt ans que je suis dans la distribution, et je pense que Lactalis n'a pas assurer l'ampleur de la crise. La gestion de la crise, _c'est une gestion chaotique, et elle n'a pas été à mes yeux professionnelle_" a déclaré le patron d'Intermarché.