Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Salon des vins : dans la Sarthe, seuls deux viticulteurs produisent du vin biodynamique

-
Par , France Bleu Maine

Ce week-end, à l'abbaye royale de l'Epau à Yvré-l'Évêque tout près du Mans, a lieu le Salon des vins du Coteaux du Loir et Jasnières. L'occasion de découvrir les vins de la région, les viticulteurs et les nouveautés comme le vin biodynamique.

Le Salon des vins dure encore ce dimanche de 11h à 18h. L'entrée est gratuite et le verre de dégustation coûte 3 euros.
Le Salon des vins dure encore ce dimanche de 11h à 18h. L'entrée est gratuite et le verre de dégustation coûte 3 euros. © Radio France - Kathleen Comte

Yvré-l'Évêque, France

Ce week-end a lieu le Salon des vins du Coteaux du Loir et Jasnières. L'occasion de se rendre à l'abbaye royale de l'Epau à Yvré-l'Évêque pour découvrir les vins de la région, les viticulteurs, mais aussi les nouveautés. Car même si la région n'est pas la plus prolifique de France en vignobles, elle réserve tout de même quelques surprises. Comme par exemple le vin biodynamique. Seuls deux viticulteurs le produisent en Sarthe.

On connaissait le vin normal, le vin biologique ou encore le vin naturel... Mais un peu moins le vin bioynamique. Alors qu'est-ce que c'est ?  Réponse avec Adrien, 35 ans, viticulteur à Ruillé-sur-Loir et biodynamique depuis 2009 : "Le but est de travailler disons 'à l'ancienne' avec les astres. C'est une sensibilité avec les astres, les cycles lunaires, le développement de la plante et aussi le travail du sol en faisant attention à tous ses micro-organismes."

Une culture verticale donc, des astres vers la terre qui respecte les cycles lunaires et qui comporte un cahier des charges plus poussé que celui mis en place pour le bio. Mais est-ce que c'est bon ?  C'est oui pour Stéphane. Le vin qu'il est en train de boire est biodynamique : "Il est très bien dosé. Ils n'ont pas joué sur la couleur du vin mais sur le goût, les arômes en bouche et c'est un excellent travail."

Christine Nicolas, 54 ans, viticultrice depuis 25 ans et biodynamique depuis 2008. Ils ne sont que deux maisons en Sarthe à produire ce type de vin. - Radio France
Christine Nicolas, 54 ans, viticultrice depuis 25 ans et biodynamique depuis 2008. Ils ne sont que deux maisons en Sarthe à produire ce type de vin. © Radio France - Kathleen Comte

D'autres viticulteurs souhaiteraient d'ailleurs passer au biodynamisme, comme Michel, bio tout court, depuis 11 ans : "Ça ne me déplairait pas. Si j'en avais la possibilité et surtout du temps parce qu'il y a malgré tout un peu plus de travail à faire. Mettre en pratique c'est surtout ça le plus compliqué. Mais il faut le faire."

A noter que pour passer au biodynamisme, les viticulteurs doivent d'abord avoir le label bio. Sur les 27 viticulteurs que compte la Sarthe, seuls deux produisent du vin biodynamique, un seul du vin naturel et une petite dizaine du vin bio. Comptez environ une vingtaine d'euros pour une bouteille de vin biodynamique. 

Enfin, si vous n'avez pas pu vous rendre à l'abbaye ce samedi pour le Salon du vin, pas de panique ça continue encore ce dimanche, de 11h à 18h. L'entrée est gratuite. Le verre de dégustation coûte, lui, 3 euros. Et on le rappelle le vin se consomme avec modération.