Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Société

Sancoins : les donneurs de sang s'engagent pour la journée mondiale

-
Par , France Bleu Berry

Les stocks de sang sont bas avant l'été. En région Centre Val de Loire, il n'y a que 9 jours de stocks, contre 12 habituellement. A Sancoins, on a choyé les donneurs à l'occasion de la journée mondiale des donneurs de sang.

Un chirurgien de l'empire a accueilli les donneurs de sang à Sancoins (Cher)
Un chirurgien de l'empire a accueilli les donneurs de sang à Sancoins (Cher) © Radio France - Michel Benoit

Sancoins, France

L'objectif était de collecter 100 poches de sang en une après-midi contre une soixantaine habituellement, et pour cela tout le monde s'est mobilisé à Sancoins. Et cela a commencé dès l'entrée avec une animation : redingote bleu pale, et chapeau bicorne, un chirurgien de l'empire vous saluait avec ses outils, il est vrai pas forcément très engageants : " Ce sont notamment des scies d'amputation, explique Jean-Louis Hurel de l'association aux bons soins de l'empire de Moulins. Mais parfois, ces scies étaient perdues au combat et les chirurgiens utilisaient ce qu'ils avaient sous la main : la scie du boucher ou du menuisier ! On amputait seulement en cas de fracture ouverte. " 30 % des amputés, sans anesthésie, survivaient tout de même. 

Les instruments utilisés par les chirurgiens sur les champs de bataille de l'empire - Radio France
Les instruments utilisés par les chirurgiens sur les champs de bataille de l'empire © Radio France - Michel Benoit

De quoi relativiser la petite aiguille que le donneur doit affronter pour son don du sang : " C'est surtout les hommes qui en ont peur, confie Jean-Louis Callay, président des donneurs de sang de Sancoins. Quand on distribue les flyers pour annoncer une collecte, c'est l'argument invoqué par les hommes, beaucoup plus que les femmes qui sont plus courageuses. A chaque collecte, on arrive quand même à avoir quatre ou cinq nouveaux donneurs." 

L'établissement français du sang va multiplier les opérations de sensibilisation au don avant les vacances d'été - Radio France
L'établissement français du sang va multiplier les opérations de sensibilisation au don avant les vacances d'été © Radio France - Michel Benoit

Les enfants des écoles ont également été réquisitionnés pour susciter des dons autour d'eux : et ça marche : " Là, nous avons commencé à midi et demi et nous avons déjà dix parrainages, détaille Stéphanie Larrère, de l'établissement français du sang à Châteauroux. Des donneurs qui ne seraient pas venus sans l'initiative des enfants. C'est génial."  Des donneurs qui ont reçu un tatouage éphémère sur l'avant bras : " C'est simplement pour que les gens les questionnent : c'est quoi ça ? Un tatouage "je viens de donner mon sang" , faites comme moi !" 10.000 dons du sang sont nécessaires chaque jour en France.

Choix de la station

France Bleu