Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Sandra Pereira (CGT): "Tout le monde peut craindre quelque chose de la réforme des retraites"

-
Par , France Bleu Pays Basque

La CGT mobilise dans la fonction publique ce 24 septembre; contre la réforme des retraites et celle de la fonction publique. Au Pays Basque, Sandrine Pereira, secrétaire départementale ne participera pas à la négociation.

Sandra Pereira secrétaire départementale CGT64
Sandra Pereira secrétaire départementale CGT64 © Radio France - bixente vrignon

La responsable CGT de la fonction publique territoriale dans le département est catégorique: "tout le monde a à craindre quelque chose de la réforme des retraites", et elle est sans illusions : "la CGT n'attend rien de ce gouvernement surtout en la matière. C'est une réforme injuste quand on voit le rapport Delevoye, _ce sera travailler plus longtemps avec une pension moindre_. Le gouvernement promet un grand débat sur le sujet, mais pour le moment c'est plutôt la cacophonie". 

Un boycot du débat sur les retraites

La responsable cégétiste admet que le postulat d'Emmanuel Macron, qui veut que chacun ait les mêmes droits pour la retraite, peut s'entendre, "sauf qu'on ne sait pas la valeur du point aujourd'hui. Tout est flou! Le gouvernement recule en partie, et promet une nouvelle réforme, juste avant les rendez-vous électoraux. Donc on n'a pas tous les éléments, mais les premiers c'est ceux-ci : travailler plus pour une pension moindre. Le gouvernement arrive de front pour casser ce régime de retraites basé sur la solidarité".

Sandra Pereira admet tout de même que "il faudra une réforme à moyen et long terme, mais quand on a cotisé toute sa vie, il est normal de pouvoir partir à la retraite en bonne santé". Un débat auquel elle ne participera pas: "c'est une belle supercherie. On va nous occuper comme on l'a fait avec le grand débat pour les gilets jaunes". 

Ecoutez l'interview de Sandra Pereira

Sandra Pereira, secrétaire départementale CGT 64 de la fonction publique territoriale

Choix de la station

À venir dansDanssecondess