Société

Sarthe : des animaux pour améliorer la vie des personnes âgées en maison de retraite

Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine mardi 3 octobre 2017 à 4:50

Trois poneys vivent dans un champ, derrière le centre de gériatrie, à Allonnes
Trois poneys vivent dans un champ, derrière le centre de gériatrie, à Allonnes © Radio France - Bertrand Hochet

Nourrir, panser et promener des poneys : c'est la proposition faite une fois par semaine au centre de gériatrie du Mans. Cette activité de plein air – sorte d’équithérapie – est très appréciée des résidents et du personnel soignant. Elle apaise, favorise les échanges et stimule la mémoire.

Assise dans son fauteuil roulant, Marguerite brosse lentement l'un des trois poneys. Cette résidente de 87 ans habitait auparavant à Saint Jean d'Assé. Elle témoigne : « je suis une fille de la campagne. Tout ce qui touche à la campagne me plait. Ça me rappelle ma jeunesse ! Ça m’apporte de la joie, de la motivation ! ». C'est Anthony Besnard, le responsable des espaces verts à l'hôpital du Mans qui a eu cette idée. Il constate que les animaux servent de thérapie : « les yeux des personnes âgées s’illuminent. Elles prennent plaisir à brosser les poneys, pendant parfois une demi-heure ou trois quarts d’heure. C’est une vraie activité sportive pour eux. Une vraie séance de kiné ! ».

Un effet apaisant

Ces rencontres ont lieu en plein air. Le cadre est bien différent de celui du centre de gériatrie, souligne Brigitte Rocton, l'une des trois animatrices : « on est vraiment dans le champ, on est plus dans la structure. Les soignants qui sont en blouse blanche ne sont plus pris dans leur quotidien du soin habituel. Cela favorise les échanges ». Cette thérapie par les animaux porte ses fruits. Les résultats sur le comportement des personnes âgées sont très nets, constate chaque semaine Céline Pannetier, cadre de santé au pôle de gériatrie de l'hôpital du Mans : « chez certains résidents qui peuvent être un peu inhibés, déprimés, apathiques, on observe des expressions, du plaisir, des échanges. Chez des résidents anxieux, le contact avec les animaux a un effet apaisant ». Ce service initié au pôle de gériatrie à Allonnes pourrait être prochainement étendu au site principal de l'hôpital du Mans. Le responsable des espaces verts en a fait la proposition.