Société

Savenay a un nouveau collège pour la rentrée 2016 !

Par Sarah Vildeuil, France Bleu Loire Océan jeudi 1 septembre 2016 à 0:46

Le nouveau collège de Savenay, en Loire-Atlantique.
Le nouveau collège de Savenay, en Loire-Atlantique. © Radio France - Sarah Vildeuil

La rentrée scolaire, c'est souvent un moment stressant pour les professeurs et les autres membres du personnel. Dans un nouvel établissement, la pression est encore plus forte. À Savenay, en Loire-Atlantique, un nouveau collège public ouvre ses portes pour la première fois.

Ce jeudi 1er septembre, près de 275 000 élèves font leur rentrée en Loire-Atlantique, à l'école, au collège ou au lycée. Parmi eux, il y a les 300 élèves du nouveau collège public de Savenay, en Loire-Atlantique. Tout le personnel a travaillé pour préparer au mieux cette rentrée dans de nouveaux locaux, même s'il reste encore quelques détails à régler.

Une fourmilière

Derrière la façade rouge et grise du collège, c'est une fourmilière. Jusqu'au dernier moment Stéphane Parès, le principal, a enchaîné les réunions, tout en gardant un œil sur les livraisons. "La semaine dernière, nous n'avions presque rien, raconte Mr Parès. Il manquait le mobilier, les petites fournitures du quotidien... Nous n'avions pas encore de téléphone. Tout cela arrive au fur et à mesure depuis une semaine."

Dans le bureau de la gestionnaire, chaque clé a son étiquette, tout est en ordre. Mais Béatrice Frétier doit faire face à des soucis de dernière minute. "Il y a pleins petits couacs! Des ouvertures de portes, des clés qui ne correspondent pas, des changements d'emploi du temps, du mobilier mal affecté..." énumère Mme Frétier.

Toutes les étiquettes sont posées sur les clés. Mais il y a encore des cartons à vider. - Radio France
Toutes les étiquettes sont posées sur les clés. Mais il y a encore des cartons à vider. © Radio France - Sarah Vildeuil

Une nouvelle aventure

Les professeurs aussi ont du mal à se retrouver dans les couloirs, malgré les couleurs: jaune et bleu d'un côté, orange et vert de l'autre. Céline Theillier prend petit à petit ses marques dans sa classe de français. Elle a commencé par ranger l'armoire. "Je ne sais pas encore tout à fait comment elle fonctionne, s'amuse Mme Theillier.

Céline Theillier prend ses marques dans sa nouvelle salle. - Radio France
Céline Theillier prend ses marques dans sa nouvelle salle. © Radio France - Sarah Vildeuil

Pour elle, c'est un nouveau départ après 17 ans de carrière. "Il y a un côté un peu magique et rêvé de commencer. On a l'impression d'être un peu des aventuriers du matériel pas encore tout à fait fonctionnel, rigole-t-elle. C'est motivant pour mener de nombreux projets."

L'enseignante espère aussi que ces nouveaux locaux vont motiver les élèves du collège.

Partager sur :