Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Savoie : en stations, les gendarmes se préparent à l'arrivée des vacanciers

-
Par , France Bleu Pays de Savoie

Comme chaque année, des postes provisoires de gendarmerie ouvrent dans les stations, pour permettre une présence accrue des forces de l'ordre face à l'arrivée massive des vacanciers d'hiver.

Le général Guimbert, qui commande les gendarmes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, est venu visiter le poste provisoire de gendarmerie ouvert à Val Thorens
Le général Guimbert, qui commande les gendarmes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, est venu visiter le poste provisoire de gendarmerie ouvert à Val Thorens © Radio France - Damien Triomphe

Des postes provisoires de gendarmerie ont ouvert à Tignes, aux Arcs, à La Plagne, à Courchevel, à Méribel, à Valmorel, à Val Thorens et aux Saisies, depuis fin décembre jusqu'au mois d'avril, pour permettre aux gendarmes d'être présents dans les stations lorsque celles-ci voient leur population se multiplier avec l'arrivée massive des touristes.

Val Thorens est le poste le plus important en effectifs, avec 15 gendarmes affectés. Il y en a un ou deux de moins sur les autres postes, et seulement la moitié dans ceux des petites stations des Saisies et de Valmorel. Ce dispositif nécessite l'arrivée de renforts dans le département, "on passe d'un groupement de 640 personnes à près de 800 personnes" explique le colonel Guillaume Chantereau, qui commande les gendarmes de Savoie, "des renforts indispensables" pour que ceux-ci effectuent leurs missions pendant la saison. L'an dernier, les renforts avaient manqué à l'appel, tous les effectifs disponibles s'étant retrouvés mobilisés sur les manifestations des gilets jaunes qui battaient leur plein.

"le groupement de gendarmerie passe de 640 personnes à près de 800 personnes" explique le Colonel Guillaume Chantereau

L'alcool, ennemi numéro un des gendarmes en station ?

Interrogez les gendarmes : si vous leur demandez quelles sont leurs interventions les plus récurrentes chaque hiver en stations, ils vous évoqueront les cambriolages, les faux moniteurs de ski, le trafic et la consommation de stupéfiants... mais surtout, la consommation excessive d'alcool, qui peut engendrer des comportements à risque

Le lieutenant Lepetit commande les gendarmes du poste provisoire de Val Thorens : "La plupart des faits sont issus de la consommation d'alcool" valide-t-il, en se rappelant des vacanciers ivres égarés en pleine nuit dans le froid, "on peut retrouver des personnes en errance totale." Et puis la plupart des touristes sont assez jeunes, venus pour s'amuser. "Ils recherchent pas mal cet esprit festif... et parfois cet esprit festif dégénère en confrontation physique" ajoute le lieutenant.  

"La plupart des faits sont dus à la consommation d'alcool, notre présence est importante pour avoir un œil attentif", explique le Lieutenant Lepetit

Choix de la station

À venir dansDanssecondess