Société

Savoie : les premiers migrants de Calais sont arrivés à Aix-les-Bains

Par Nicolas Peronnet, France Bleu Pays de Savoie mardi 25 octobre 2016 à 19:10

Le Relais Solidaire des Deux Sources à Aix-les-Bains, où sont hébergés dix migrants de Calais depuis lundi
Le Relais Solidaire des Deux Sources à Aix-les-Bains, où sont hébergés dix migrants de Calais depuis lundi © Radio France - Nicolas Peronnet

Les Pays de Savoie vont accueillir cette semaine environ 230 migrants de Calais, suite au démantèlement de la "jungle". Les dix premiers d'entre eux sont arrivés à Aix-les-Bains.

Depuis le début du démantèlement de la "jungle", plus de 3.300 migrants ont quitté Calais direction les CAO, les Centres d'Accueil et d'Orientation disséminés un peu partout en France. En Pays de Savoie c'est Aix-les-Bains qui a accueilli les premières personnes. Dix hommes originaires du Soudan, du Darfour et du Kosovo sont arrivés en bus lundi soir au Relais solidaire des Deux Sources prés de l'hippodrome, une structure associative gérée par la Sasson, l'Association Savoyarde d'Accueil des Secours et d'Orientation. C'est là qu'ils vont patienter en attendant la réponse à leurs demandes d'asile adressées à l'OFII, l'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration.

ECOUTEZ le reportage de Nicolas Peronnet

"Fatigués mais soulagés". Abdelaziz Albahraoui, chef de service à la Sasson d'Aix les Bains

C'est lundi soir, vers 21h, que sont arrivés ces dix premiers migrants accueillis dans le département, "fatigués mais soulagés" selon Abdelaziz Albahraoui, chef de service à la Sasson d'Aix les Bains : "Je les ai trouvé plutôt bien, malgré le voyage et leurs situations antérieures. Ils avaient un vrai sentiment de soulagement, et une seule envie : se reposer et dormir. Nous avons essayé de leur expliquer un peu comment va fonctionner leur accompagnement".

En raison de la barrière de la langue, les premiers contact ne sont pas toujours simples. "Ce sont des gens qui arrivent fatigués, qui ont vécu tout un parcours. Il faut attendre un peu pour les confidences et savoir exactement ce dont ils ont besoin", précise Gérard Carliez, bénévole au Secours Catholique membre du collectif du Relais des Deux Sources.

ECOUTEZ Abdelaziz Albahraoui, chef de service à la Sasson d'Aix-les-Bains

A Aix les Bains, les migrants de Calais bénéficient de conditions très différentes de ce qu'ils ont pu connaitre dans la jungle, "la honte de la France" estime l'une des bénévoles. A commencer par le logement, "des studios avec toutes les commodités" poursuit Abdelaziz Albahraoui : "Ils ont une douche, des sanitaires, une kitchenette, un petit coin repas. Pour le reste, nous allons travailler avec le réseau aixois qui fonctionne très bien grâce au collectif du Relais des Deux Sources et ses onze associations. Les bénévoles vont prendre le relais pour l'alimentaire, les cours de français etc...". Comme les vingt-huit personnes déjà présentes dans le centre d’hébergement, les dix migrants de calais vont bénéficier d'un repas partagé par semaine.

Les studios dans lesquels sont logés les dix migrants de Calais à Aix-les-Bains - Radio France
Les studios dans lesquels sont logés les dix migrants de Calais à Aix-les-Bains © Radio France - Nicolas Peronnet

La demande d'asile en ligne de mire

Une fois installés dans les CAO, les migrants de Calais sont très vite orientés pour leurs démarches de demandes d'asiles auprès de l'OFII, l'Office Français de l'Immigration et de l'Intégration. Des premiers entretiens ont déjà eu lieu. "C'étaient les premières questions" confirme Abdelaziz Albahraoui : "Après le premier petit déjeuner, c'est la première chose qu'ils nous ont demandée. Comment va se passer notre accompagnement ? On leur donne les premiers repères. Dans les CAO, il est proposé à chaque personne accueillie un accompagnement social dans le cadre de l'instruction de la demande d'asile, en lien avec l'OFII qui va se déplacer très rapidement. Les dix personnes migrantes vont toutes être reçues dans les jours qui viennent, en tout cas celles qui le souhaitent".

250 migrants de Calais accueillis en Pays de Savoie

Au total cette semaine, environ 230 personnes vont être accueillis dans des Centres d'Accueil et d'Orientation (CAO) en Pays de Savoie. A Aix les Bains donc, mais aussi en Maurienne où un bus est attendu mercredi soir, ainsi que dans les agglomération d'Annecy et d'Annemasse.

  - Visactu
© Visactu -

Partager sur :